Aller à…
RSS Feed

Un bain de sang se prépare contre la communauté alaouite(entre autres) en Syrie.


Dans l'explosion à Mazzé86 (Arous al-Jabal)

Cela devient de plus en plus flagrant que les miliciens s’attellent à le faire depuis  que les quartiers où les Alaouites  sont majoritaires sont particulièrement visés. Mais loin de croire que seuls les « djihadistes » en ont fait le choix de leur propre gré, il semble que la décision ait été prise au sein du Conseil national syrien (CNS)

Farouk Tayfour

Selon le site de l’opposition Syria Truth, le feu vert de l’elimination a été donné par le vice-président du CNS et responsable de la confrérie des Frères Musulmans, Farouk Tayfour, qui réside actuellement en Turquie. Il a sommé les deux milices « Ansar el-Islam » et « Ahrar Hourane » de frapper les quartiers habités par les minorités syriennes.

«  Les jours et les semaines suivants connaitront des bains de sang sans précédent, via des voitures piégées , des liquidations sommaires  et des attaques aux obus contre les quartiers résidentiels,indique une source proche des Frères musulmans pour le  site.

Une des factions du CNS, la partie des nationalistes libéraux (PNL) a d’ores et déjà publié un communiqué déclarant la guerre aux «colonies nassirites », en allusion aux quartiers des Alaouites, signalant que la voiture piégée qui a explosé dans le quartier Mazzé 86 a été déposée par « les bataillons sunnites ». Le texte signale que c’est le premier attentat du genre, et il sera suivi d’autres attentats pour soi-disant « libérer la Syrie de l’occupation iranienne chiite, et de sa bande nassirite fasciste au pouvoir ».

à Mazzé 86 (Arous- al-Jabal)

Le texte se réjouit que des milliers de nassirites aient quitté « la colonie de Mazzé », vers leurs villages sur la côte syrienne (les Alaouites étant originaires des régions côtières de Tartous et Lattaquié), surtout après avoir lu les tracts qui ont été distribués dans leurs quartiers.

À noter que le communiqué se termine par le slogan suivant : Vive la Syrie, sunnite, libre et indépendante.

Durant les attaques de ces derniers jours, il s’est avéré à la lumière de l’emplacement des charges et des cibles des attaques aux obus dans les quartiers que le but en est d’éliminer le plus de gens possibles : sur les places publiques, à proximité des écoles parfois. Des maisons sont parfois visées ou des voitures de taxi. Plusieurs voitures piégées y ont été dépêchées, mais certaines ont pu être repérées avant le carnage.

Fardid al-Ghaderi

Selon le Syria Truth, c’est l’opposant syrien Farid Al-Ghadiri qui a été le premier à proposer un projet complet stipulant « la libération de la capitale des Omeyyades des Alaouites ». Selon ce syrien naturalisé américain et qui s’est rendu en Palestine occupée en 2007 et a rencontré des dirigeants israéliens « c’est le seul moyen de renverser le régime et d’instaurer une paix avec Israël ».

En septembre 2011, alors que l’insurrection en était encore et ses débuts, il déclarait que le drapeau israélien flotterait bientot dans la capitale, Damas.