Aller à…
RSS Feed

Un « Jihadiste » Marocain commet un attentat suicide en Syrie


Un Jihadiste Marocain commet un attentat suicide en Syrie

Par Rachid Barbouch

L’implication de « jihadistes salafistes » provenant de pays arabes dans la guerre de la Syrie prend de plus en plus d’ampleur, et fait grincer des dents les partisans de la Révolution Syrienne.

C’est la première fois qu’ on obtient la preuve par vidéo de l’implication de certains membres de la « salafia jihadia  » marocaine dans le guerre civile qui sévit en Syrie.

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=TbuGrWxpT8o

La semaine dernière, les autorités marocaines avaient arrêté in extremis deux jeunes jihadistes à Fès qui s’apprêtaient à se rendre à Bilad Achcham. Dans cette vidéo publiée sur Youtube, on aperçoit un jeune, la vingtaine passée, qui se présente sous le nom d’emprunt d’Abou Massab Chamali , avec la tête entourée d’un keffieh noir cachant son visage que le montage vidéo s’est efforcé de flouter .

Le jeune » jihadiste » , avec une voix calme, un air bien déterminé d’aller jusqu’au bout,détaille les raisons qui l’ont poussé à rejoindre la résistance syrienne, félicite ses frères de combats pour l’accueil qui lui ont réservé et confie son intention de causer le plus de victimes possibles dans le rang des partisans du régime du dictateur Bachar Al Assad.

La vidéo montre ensuite une séquence de l’opération kamikaze sensée être perpétrée par ce jeune conduisant un camion bourré d’explosifs contre un centre abritant des militaires de l’armée régulière. La Voix présentatrice de la vidéo ne nous dit pas si cette opération a fait oui ou non des victimes.

Au Maroc où la semaine passée deux jeunes » jihadiste »s avaient été arrêtés, de nombreux cheikhs , dont le chef de file de la Salafiya Jihadia Mohamed Maghraoui avait clairement incité les Marocains à se rendre en Syrie pour y effectuer le Jihad.

Ne recevant pas assez de soutien de l’Occident, l’Armée Syrienne Libre a accepté sans condition l’adhésion à ses rangs de plusieurs centaines de jihadistes et de membres d’Al Qaïda venus en renfort d’Irak, de Turquie, de Libye, de Tunisie, de Belgique et du Maroc pour en découdre avec les Assad.

Ces membres de l’internationale jihadiste venus d’un peu partout se sont concentrés dans la ville-creuset d’Idlib devenue leur quartier général et le lieu de départ de toutes leurs opérations-expéditions. Très bien entraînés, jusqu’au-boutistes, ne reculant devant rien, toujours prêts à lancer des opérations kamikazes de grande ampleurs, ces jihadistes portent à chaque fois des coups très durs à l’armée loyaliste.

La présence des membres d’Al-Qaïda paradant dans les rues d’Idlib avec leurs drapeaux emblématiques à écriture blanche sur fonds noir confirmée par de nombreux témoignages et vidéos fait grincer des dents les partisans de la Révolution Syrienne qui craignent que les armes livrées par l’Occident via la Turquie, le Qatar et l’Arabie Saoudite à l’ASL leur tombent dans les mains.

source : http://blogs.mediapart.fr/blog/rachid-barbouch/050912/un-jihadiste-marocain-commet-un-attentat-suicide-en-syrie