Aller à…
RSS Feed

Un reporter de NBC avait été enlevé en Syrie par des rebelles et non des pro-Assad


Un reporter de NBC avait été enlevé en Syrie par des rebelles et non des pro-Assad

Par Agence | 16/04/2015 |

Un grand reporter de la chaîne de télévision américaine NBC, enlevé pendant cinq jours en Syrie fin 2012, a admis n’avoir pas été capturé par des combattants pro-Assad comme il l’avait affirmé mais par des rebelles sunnites.

« Le mouvement qui nous a enlevés était sunnite et non chiite », a affirmé le journaliste Richard Engel dans un communiqué publié mercredi soir sur le site de NBC.

Selon M. Engel, cette erreur est le fruit d’une « ruse sophistiquée » de ses ravisseurs, désireux de leur faire croire qu’ils étaient aux mains de miliciens pro-Assad.

M. Engel avait passé avec son équipe la frontière avec la Turquie pour entrer en Syrie le 13 décembre 2012 quand ils ont été enlevés, ligotés, et transportés près de la ville de Ma’arrat Misrin (nord-ouest).

Ils avaient été libérés le 18 décembre à l’issue d’un échange de tirs entre rebelles et miliciens pro-régime.
M. Engel avait alors affirmé avoir été enlevé par des miliciens chiites shabiba favorables au régime du président syrien Bachar el-Assad.

Le journaliste s’est informé auprès « de multiples » sources au sein des services de renseignement et de la police après que le quotidien New York Times a contacté NBC sur cette affaire.

Selon le quotidien, l’équipe d’Engel a probablement été enlevée par un groupe de rebelles sunnites liés à l’Armée syrienne libre (ASL), qui était la principale coalition rebelle anti-Assad avant la montée en puissance des groupes islamistes et jihadistes.

Ce groupe serait la Brigade des Faucons du nord d’Idleb, selon le New York Times, mais l’équipe de télévision aurait été libérée par un autre groupe de rebelles nommé Ahrar al-Cham.

Ce changement de version d’un grand reporter de la chaîne fait suite à la suspension en février de son présentateur vedette, Brian Williams, accusé d’avoir enjolivé des souvenirs d’Irak datant de 2003.(Afp)