Aller à…
RSS Feed

Vers une zone d’exclusion aérienne en Syrie…. contre les forces américano-sionistes !


P.A.S.
Yahia Gouasmi

Dimanche 30 avril 2017

Suite aux bombardements américains sur une base aérienne syrienne au début du mois, il semblerait que des mesures soient sur le point d’être prises du côté des autorités locales et de leurs alliés afin que cela ne se reproduise plus.

En effet, la Syrie affirme compter sur l’efficacité des systèmes de défense russes pour se prémunir contre d’éventuelles frappes sur son territoire.
C’est le message qu’a envoyé le vice-ministre syrien des Affaires étrangères Fayçal Miqdad dans une interview accordée à l’agence russe Sputnik, en affirmant :

« Je peux confirmer que grâce au soutien de nos amis russes, la Syrie sera capable de trouver un moyen de parer les frappes de ces missiles et les nouvelles tentatives d’agression ».

Le ministère de la Défense russe a annoncé pour sa part sa volonté de renforcer et d’augmenter l’efficacité du système aérien de défense (DCA) en Syrie.

En effet, le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov, a annoncé lors d’une conférence de presse :

« Afin de protéger les infrastructures syriennes les plus sensibles, une série de mesures sera bientôt mise en place visant à renforcer et à améliorer l’efficacité du système de défense aérienne des forces armées syriennes ».

Ainsi, qu’alors que les forces américano-sionistes réclament la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne en Syrie, leur permettant d’empêcher les forces syriennes et leurs alliés de mener bataille contre Daech and Co, il semblerait que ce soit la Russie qui ait décidé d’imposer la mise en place de cette zone, mais cette fois au détriment des USA et de leurs alliés takfiristes.

Déjà, on rappelle qu’en réaction à l’attaque américaine, la Russie a suspendu son accord avec Washington sur la prévention des incidents et la sécurité des vols lors des opérations en Syrie, signé en octobre 2015 quelques semaines après le début de l’intervention russe dans le pays.
Toutes ces décisions pourraient avoir de graves implications sur le cours des évènements et déboucher sur une catastrophe majeure.

On se souvient qu’en septembre dernier, le général Joseph Dunford, chef de l’état-major interarmées des États-Unis et commandant en uniforme le plus haut gradé du pays, a dit ouvertement à la commission des Forces armées du Sénat que la mise en œuvre d’une zone d’exclusion aérienne américaine en Syrie signifierait une guerre des États-Unis à la fois avec la Syrie et la Russie.
En effet, le général avait répondu à un sénateur qui l’interrogeait :

« pour que nous contrôlions tout l’espace aérien en Syrie il faudrait que nous fassions la guerre contre la Syrie et la Russie ».

Cette fois, la Russie semble vouloir prendre les devants afin de ne pas se retrouver à nouveau devant une situation de fait accompli, et mettre en place une zone d’exclusion en faveur de l’État syrien souverain, quelles qu’en soient les conséquences.

Le Parti Anti Sioniste applaudit la décision russe d’aider à renforcer les défenses aériennes syriennes afin de sanctuariser son territoire souverain contre toute attaque ennemie, qu’elle soit l’œuvre des USA ou de l’entité sioniste criminelle.
Il est temps que les impérialo-sionistes comprennent qu’on ne peut pas bombarder un pays en toute impunité et au mépris de toutes les règles internationales sans encourir des conséquences à la hauteur de ces crimes.

Yahia Gouasmi Président du Parti Anti Sioniste

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

Le sommaire du P.A.S.
Le dossier Syrie
Les dernières mises à jour

Source: Parti Anti Sioniste
http://www.partiantisioniste.com/…