Aller à…
RSS Feed

« Nous ne reconnaîtrons pas la judaïté de l’État d’Israël » (Erikat)


Collectif « PasEnNotreNom »
Censure-medias.jpg
PROCHE-ORIENT
PALESTINE

« Nous ne reconnaîtrons pas la judaïté de l’État d’Israël » (Erikat)
10/02/2014

Le négociateur en chef aux pourparlers de paix israélo-palestiniens, Saeb Erekat, a déclaré qu’ils ne reconnaîtront pas la judaïté de l’État d’Israël, signalant qu’ils ont reconnu Israël sur les frontières occupées en 1948. « Les lettres de reconnaissance ont été alors échangées entre le défunt président Yasser Arafat, et l’ancien chef du gouvernement israélien, Itzhak Rabbin en 1993 », a-t-il dit.

Dans un entretien avec la radio la Voie de la Palestine, citée par Anatolie, Erikat a déclaré : « j’ai dit à la ministre Tzipi Livni à Munich, lors d’une récente rencontre, nous ne changerons pas notre histoire, notre civilisation et notre religion, et nous ne reconnaîtrons pas Israël en tant qu’État juif ».

Maariv a rapporté ce lundi que Livni a dit en réponse à un ministre dans son gouvernement, sur le refus de l’autorité palestinienne de la reconnaissance de la judaïté d’Israël, « attendez, il va y avoir des surprises ».

Erikat a encore indiqué que les négociations directes entre Palestiniens et Israéliens sont à l’arrêt, ajoutant qu’il existe juste des pourparlers entre le secrétaire d’État américain, John Kerry, et son équipe, le président palestinien, Mahmoud Abbas et son équipe, et le chef du gouvernement israélien, Benyamin Netanyahu, et son équipe, soulignant que Kerry n’a présenté jusqu’à l’heure aucune suggestion.

Erikat a démenti tout prolongement des négociations palestino-israéliennes, dont la fin est prévue pour le 29 avril prochain.

Les deux parties palestinienne et israélienne ont repris à la fin juillet de l’année dernière les négociations de paix, sous parrainage américain à Washington, après une suspension de trois ans.

Les négociations dont la durée devrait être de neuf mois s’articulent autour des questions des frontières, des colonies, d’al-Qods, du retour des réfugiés, et tout ce qui concerne la solution définitive.
http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/nous-ne-reconnaitrons-pas-la-judaite-de-letat-disrael-erikat/id-menu-957.html
John Kerry introduit la judaïté de l’État d’Israël dans le document « de paix » 12/02/2014
John Kerry introduit la judaïté de l’Etat d’Israël dans le document « de paix »
Le secrétaire d’État américain, John Kerry, a consenti d’inclure l’idée de la reconnaissance de la judaïté de l’État d’Israël, dans le cadre du règlement définitif entre les deux parties palestinienne et israélienne, selon l’agence de presse allemande, citant Maariv.

Maariv a rapporté mardi, citant la radio israélienne, que le document américain prévoit « la réciprocité » à cet effet, dans la mesure où « Israël sera considéré comme un État national pour le peuple juif, et la Palestine sera considérée comme un État national pour le peuple palestinien ».

Le journal israélien a ajouté que le document va affirmer que les négociations entre Israël et les Palestiniens, auront lieu sur la base des lignes frontalières de 1967, avec l’échange des territoires, et la prise en compte des changements géo-démographiques survenus sur les territoires au cours des dernières décennies.

Le chef du gouvernement israélien, Benyamin Netanyahu, recevrait une copie du document américain lors de sa visite à Washington au début du mois prochain.

Tzipi Livni, responsable du dossier des négociations avec les Palestiniens, a fait allusion dimanche à l’éventuelle reconnaissance par la partie palestinienne de la judaïté de l’Etat d’Israël.

Nabil Chaâth, membre du comité central du mouvement Fatah, a rétorqué lundi que les Palestiniens ne pourront absolument pas reconnaître Israël en tant qu’État juif.

Chaâth a ajouté : « ce que dit Livni est oiseux et mensonger, elle se contredit avec elle-même. Il y a quelques jours elle a menacé Abbas de payer le prix de son refus de reconnaître la judaïté de l’Etat, et maintenant elle dit que nous allons le reconnaître, ceci est totalement dénué de vérité », a-t-il indiqué.

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a affirmé son refus de reconnaître Israël comme Etat juif, alors que le chef du gouvernement israélien, Benyamin Netanyahu, s’obstine à contraindre les Palestiniens à le reconnaître en tant que tel, afin que les pourparlers réalisent des avancées.
http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/john-kerry-introduit-la-judaite-de-letat-disrael-dans-le-document-de-paix/id-menu-957.html
Actes de vandalisme anti-palestinien à Jérusalem-Est 10/02/2014
Actes de vandalisme anti-palestinien à Jérusalem-Est
Une vingtaine de voitures appartenant à des Palestiniens ont été endommagées par des extrémistes juifs présumés, qui ont inscrit des slogans anti-arabes, à Jérusalem-Est occupé et annexé par Israël, a-t-on appris de sources concordantes.

Les pneus des voitures ont été crevés à Aïn Alouza, près du quartier de Silwan, a précisé une porte-parole de la police israélienne, Louba Samri.

Un photographe de l’AFP a compté 19 véhicules vandalisés. Un slogan en hébreu « Main d’oeuvre arabe = assimilation » a été inscrit sur un mur à proximité, et selon la même source, un autre sur un camion dit « Assez d’assimilation », critiquant le fait que certains juifs et arabes travaillent ensemble.

Des colons extrémistes ainsi que des activistes d’extrême droite se livrent, sous l’appellation du « Prix à payer », à des agressions visant des villageois palestiniens ou arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, des militants pacifistes israéliens, voire l’armée, en réaction à des décisions gouvernementales qu’ils jugent hostiles à leurs intérêts ou des actes attribués à des Palestiniens.

Les auteurs de ces agressions sont rarement appréhendés, et encore moins condamnés. Mais la semaine dernière, trois jeunes hommes de la colonie sauvage de Havat Gilad, dans le nord de la Cisjordanie occupée, ont été inculpés pour avoir incendié des véhicules dans le village voisin de Farata en novembre. http://www.lorientlejour.com/article/853929/actes-de-vandalisme-anti-palestinien-a-jerusalem-est-.html
Jérusalem-Est: la mairie israélienne approuve un plan d’école talmudique 12/02/2014
Jérusalem-Est: la mairie israélienne approuve un plan d’école talmudique
Un projet de construction d’une école talmudique au cœur d’un quartier palestinien de Jérusalem-Est a franchi mercredi une étape au sein de la commission de la planification de la marie israélienne de Jérusalem, a indiqué l’ONG anti-colonisation La Paix Maintenant.

Le projet, qui porte sur la construction d’un immeuble de neuf étages dans le quartier de Cheikh Jarrah, a été publié, ouvrant une période de 60 jours pour présenter des objections, a précisé à l’AFP un porte-parole de l’ONG, Lior Amihaï.

« Ce projet ne change pas les règles du jeu, mais il va être construit sur un terrain à cheikh Jarrah, un quartier qui a déjà été beaucoup touché. C’est une zone très sensible et le Premier ministre (Benjamin Netanyahu) le sait », a ajouté le porte-parole.

Le 5 février, la municipalité israélienne de Jérusalem avait donné son feu vert à plusieurs plans pour un total de 558 nouveaux logements dans des quartiers de colonisation de Jérusalem-Est.

Selon les statistiques recueillies par la Paix Maintenant, depuis le début des pourparlers sous l’égide du secrétaire d’État américain John Kerry le 29 juillet, les autorités israéliennes ont fait avancer des plans de construction pour 7.302 logements dans des colonies en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est et lancé des appels d’offres pour 4.460 autres.

Israël a proclamé l’ensemble de Jérusalem sa capitale « éternelle et indivisible », alors que les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est, occupée et annexée depuis 1967, la capitale de l’État auquel ils aspirent.
Quelque 200.000 Israéliens habitent des quartiers de colonisation à Jérusalem-Est, à côté de plus de 290.000 Palestiniens.

La communauté internationale ne reconnaît pas l’annexion de Jérusalem-Est et considère les colonies en territoire occupé comme illégales au regard du droit international.
http://www.lorientlejour.com/article/854282/jerusalem-est-la-mairie-israelienne-approuve-un-plan-decole-talmudique-ong.html
La persécution des migrants africains en Israël:L’apartheid israélien

Quel est le fondement de l’apartheid israélien ? Ce court métrage documentaire, à travers la persécution des migrants africains en Israël, montre au grand jour le racisme exacerbé présent dans la société et l’idéologie de ce pays que d’aucuns persistent à appeler « démocratie »… Âmes sensibles s’abstenir.

EN CONCLUSION!:

Israël rejoint le puissant groupe JUSCANZ au sein des Nations Unies !

http://koide9enisrael.blogspot.co.il/2014/02/historique-israel-rejoint-le-puissant.htm

Pour la première fois depuis qu’il a été admis comme membre des Nations Unies, l’état d’Israël a participé mardi à une réunion du groupe JUSCANZ (Japan, United States, Canada, Australia, and New Zealand), un groupe des Nations Unies qui conseille le Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève ainsi que d’autres organes de l’ONU. Israël a été admis au sein du groupe à Genève en 2010 et a officiellement rejoint ses délibérations à New York.
Responsable de l’ONU : la trêve de Gaza est sur le point d’être rompue 14/02/2014
Responsable de l’ONU : la trêve de Gaza est sur le point d’être rompue

Le Coordinateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix, Robert Serry, a déclaré que l’accord du cessez-le feu entre Israël et le Hamas est en train de s’effondrer.

La radio publique israélienne a cité selon les déclarations de Siri que les tirs de roquettes depuis Gaza vers Israël ont augmenté au cours des deux derniers mois ainsi que les opérations sionistes qui ont tué et blessé des civils palestiniens.

L’occupation sioniste a intensifié récemment le rythme de ses attaques sur la bande de Gaza – assiégée pour la septième année consécutive – en violation de l’accord de trêve qui a été conclu sous les auspices de l’Égypte en Novembre 2012. http://www.palestine-info.cc