Aller à…
RSS Feed

Al-Qaïda et l’Etat islamique renaîtront toujours, déclare le Kurde Mullah Krebar


France-Irak Actualité : actualités sur l’Irak, le Proche-Orient, du Golfe à l’Atlantique

Analyses, informations et revue de presse sur la situation en Irak, au Proche-Orient, du Golfe à l’Atlantique. Traduction d’articles parus dans la presse arabe ou anglo-saxonne, enquêtes et informations exclusives.

Al-Qaïda et l’Etat islamique renaîtront toujours, déclare le Kurde Mullah Krebar

Par Gilles Munier/

Le prédicateur kurde Mullah Krebar, fondateur de l’organisation Ansar al-Islam, a accordé une interview, le 20 décembre dernier, à la chaîne de télévision NRT de Sulimaniyya. L’agence de presse MEMRI, proche des services secrets israéliens, s’est empressée d’en traduire deux extraits*.

Les sources religieuses sont immuables

Pour Mullah Kebar, le fait qu’Al-Qaïda et l’Etat islamique perdraient pied à un endroit ou à un autre ne doit pas être considéré comme un événement extraordinaire. Si ces organisations venaient à disparaitre, d’autre émergeraient. Les sources religieuses sont immuables. Les versets coraniques et les hadiths sont là pour les rappeler. Dans les recueils de hadiths :le Sahih Al-Bukhari, 55 sont consacrés au djihad, et 69 dans le Sahih Muslim… Les générations futures continueront à être élevées en relation avec elles.

Les sunnites sont opprimés

Concernant la situation en Irak, Mulla Krebar estime que les sunnites sont « opprimés et confrontés à des campagnes d’extermination hostiles menées par les Croisés ».

« Leurs droits ont été piétinés, leur existence effacée et tous les aspects de leur vie ont été attaqués : leurs croyances, leurs affiliations, leurs tribus, leurs confessions religieuses, leur économie, les infrastructures de leurs villes. … ».

En conséquence de quoi, même si l’Etat islamique disparaissait, un autre groupe, porteur des mêmes idées, apparaitrait.

Réfugié politique en Norvège où il a été emprisonné à plusieurs reprises pour la tenue de propos jugés menaçants, Mullah Krebar – de son vrai nom Najmuddin Faraj Ahmad – vit sous haute surveillance. Cela ne l’empêche pas d’exprimer le fond de sa pensée quand l’occasion lui est offerte. Au risque d’être incarcéré de nouveau.

*Source : JNS (avec vidéo MEMRI)

Sur le même sujet, lire aussi :

La Norvège libère Mulla Krekar, fondateur d’Ansar al-Islam

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.