Aller à…
RSS Feed

Après la banlieue de Beyrouth, le terrorisme frappe la Békaa


LIBAN
Après la banlieue de Beyrouth, le terrorisme frappe la Békaa
16-01-2014

Liban: Après la banlieue de Beyrouth, le terrorisme frappe la BékaaUn nouveau Kamikaze s’est fait explosé jeudi matin vers 8H40 heure locale au centre d’une rue commerciale dans la région de Hermel, au Nord-Est du Liban. L’auteur de cet attentat terroriste conduisait un véhicule noir de type Kia Sportage 4X4, a-t-on rapporté de sources médiatiques. « L’attaque s’est produite au moment où les gens se rendaient à leur lieu de travail », selon un responsable.
Selon un bilan provisoire, 3 civils sont tombés en martyre et plus de 30 personnes ont été blessées.

Liban: Après la banlieue de Beyrouth, le terrorisme frappe la BékaaLe Sérail de la ville (siège local gouvernemental), plusieurs magasins commerciaux, banques, et cliniques ont été endommagés par cet attentat. Les forces de sécurité ont été immédiatement déployées sur les lieux.

Ce nouvel attentat intervient moins de 24 heures après l’arrestation d’un des commandants des brigades Abdallah Azzam, un groupe lié à Al-Qaïda, les. Le successeur présumé du terroriste saoudien Majed al-Majed, Jamal Daftardar (syrien), a été arrêté mercredi par l’armée libanaise dans la localité de Kamed el-Loz, dans la Békaa-Ouest.

Bêtise politique

En réaction, le chef du PSP et le député Walid Joumblatt a dénoncé cette explosion et qualifié de « bêtise politique » la justification des attentats terroristes. Plusieurs politiciens du 14 Mars établissent des liens entre l’engagement du Hezbollah en Syrie et les attentats terroristes qui frappent le Liban. http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=150610&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Arrestation d’un kamikaze qui projetait d’attaquer l’armée à Tyr
15-01-2014

Les services de renseignements de l’Armée libanaise ont arrêté, dimanche dernier à Tyr, un jeune palestinien qui n’est pas originaire des camps de la région, rapporte le quotidien libanais Al-Akhbar dans son édition de mercredi 15 janvier, citant des sources de sécurité.

Les informations préliminaires affirment que le jeune homme faisait l’objet d’une surveillance dans le cadre de rapports sécuritaires faisant état de possibles attaques contre des barrages de l’armée autour des camps de Tyr, Bass, Rachidiyé et Bourj Chamalé.

Les informations ajoutent que la personne arrêtée serait «un kamikaze qui comptait se faire sauter contre un barrage de l’armée à l’entrée de Rachidiyé»; une attaque semblable à celles lancées contre des check-points de la troupe dans la région de Saïda, il y a un mois. Cependant, les services de sécurité et les organisations palestiniennes à Rachidiyé ont convenu de ne pas ébruiter l’affaire à cause de ses probables répercussions sécuritaires et politiques sur les habitants du camp.

Le Front al-Nosra s’était développé ces dernières années à Rachidiyé après le départ de l’ancien chef du Fateh, le général Sultan Abou al-Aïnayn, qui y avait passé 20 ans et l’avait transformé en bastion de son mouvement, à un tel point que Rachidiyé était devenu le camp le plus stable et le plus calme du Liban.

Mais après le départ d’Abou al-Aïnayn et les problèmes internes au sein du Fateh, le nombre d’éléments extrémistes et salafistes a augmenté et le camp est devenu le point de départ de nombreux jeunes pour la Syrie, afin de combattre dans les rangs des rebelles. Il y a deux semaines, les étendards du Front al-Nosra ont été accrochés dans certains quartiers du camp. Le lendemain, des jeunes encagoulés ont pris à parti un groupe de personnes près du camp, leur ordonnant de s’éloigner car cette région «appartient désormais à Dae’ch» (l’État islamique en Irak et au Levant). Ils ont même tiré des coups de feu en l’air.

Dans ce cadre, le Fateh a remis hier aux services de renseignements de l’Armée libanaise le Palestinien Ahmad A.R., qui fait l’objet de mandat d’arrêt émis par la justice libanaise pour activités terroristes. Il serait l’un des principaux recruteurs de jeunes islamistes pour les envoyer combattre en Syrie.

Deux suspects arrêtés à Kamed el-Loz

Parallèlement, l’Agence nationale d’Information (Ani, officielle) a rapporté que l’Armée libanaise a arrêté ce mercredi deux personnes à la suite d’accrochages entre des soldats et des éléments armés lors d’une perquisition effectuée à Kamed el-Loz, dans la Békaa-ouest. Ces perquisitions visaient à arrêter des suspects qui seraient liés à Majed al-Majed, l’émir des Brigades Abdallah Azzam. Une personne a été blessée dans les affrontements et a été arrêtée par l’armée, ainsi qu’un ressortissant syrien. Un groupe opérant à Kamed el-Loz avait aidé Al-Majed à être admis dans plusieurs hôpitaux libanais avant son arrestation par l’armée le 27 décembre.

source: mediaramalb

Les différents messages de la visite libanaise de Zarif
15-01-2014

Quels sont les messages transmis par le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Jawad Zarif lors de sa visite au Liban

Il n’a pas semblé intéressé lors de ses rencontres par le contentieux sur la formation d’un gouvernement libanais. Il s’est contenté de dire à son homologue libanais Adnane Mansour que son pays soutenait un gouvernement qui rassemble tous les protagonistes libanais.

Il ne s’est pas non plus penché sur l’affaire de la mort du terroriste Majed el-Majed dont la milice d’Al-Qaïda, Abdallah Azzam d’Al-Qaïda a revendiqué le double attentat suicide a proximité de l’ambassade d’Iran à Beyrouth. Il en a laissé la charge à une équipe technique iranienne.

Deux questions ont été soulevées à Beyrouth par le diplomate iranien, relevant semble-t-il de la stratégie de son gouvernement: la première étant position iranienne des différentes questions régionales, de la Syrie en Irak, en passant par les deux rencontres de Genève, syrienne et iranienne, et la nécessité de lutter contre le terrorisme. La seconde est la position très positive de son pays à l’encontre de l’Arabie saoudite.(suite)..http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=150423&st=Zarif&cid=31&fromval=3&frid=18&seccatid=23

Traduit par al-Manar du journal al-Akhbar
SYRIE

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x