Aller à…
RSS Feed

Après la Syrie, voici la Russie en Ukraine et le Mali, les scénarios des provocations occidentales sont éculés !


Publié par Jean-Pierre | 6 Avr 2022 | Russie | 0 |
Après la Syrie, voici la Russie en Ukraine et le Mali, les scénarios des provocations occidentales sont éculés !
Par Luc Michel

# RADIO.LUCMICHEL/
PCN- ???/ GEOPOLITIQUE ANTI-NATO/ LUC MICHEL: APRES LA SYRIE, VOICI LA RUSSIE EN UKRAINE ET LE MALI, LES SCENARIOS DES PROVOCATIONS OCCIDENTALES SONT ECULES !

Écoutez sur :
–https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-pcn-nop-geopolitique-anti-nato-luc-michel-apres-la-syrie-voici-la-russie-en-ukraine-et-le-mali-les-scenarios-des-provocations-occidentales-sont-ecules-127578/

L’Ukraine a accusé, dimanche 3 avril, l’armée russe d’avoir commis un « massacre délibéré » à Boutcha, « après la découverte de nombreux cadavres dans cette ville au nord-ouest de Kiev. Ce qui a suscité l’indignation de responsables européens et britanniques, le jour même où l’ONU tente une mission à Moscou ». Alors que la Russie dément avoir tué des civils à Boutcha et accuse l’Ukraine de fabriquer des images de cadavres, le président français et son ministre des Affaires étrangères n’ont pas hésité à condamner « avec la plus grande fermeté » les actes commis par l’armée russe contre des civils dans plusieurs villes ukrainiennes, appelant à ce que « leurs responsables soient jugés ». Emmanuel Macron s’est notamment dit favorable au micro de France Inter à des sanctions contre le charbon et le pétrole russes.

Pour Lavrov, Boutcha vise à « torpiller » les négociations russo-ukrainiennes :

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a estimé mardi que la découverte de cadavres dans la ville ukrainienne de Boutcha était une « provocation » visant à faire échouer les négociations en cours entre Kiev et Moscou. « Une question se pose: à quoi sert cette provocation ouverte et mensongère (…) Nous sommes amenés à penser qu’elle sert à trouver un prétexte pour torpiller les négociations en cours », a affirmé M. Lavrov, dans un message vidéo diffusé à la télévision russe.

La Russie conteste les accusations d’atrocités perpétrées par son armée :

Après l’intervention de Volodymyr Zelensky devant le Conseil de sécurité de l’ONU, le représentant de la Russie a réagi, contestant les accusations d’atrocités perpétrées par l’armée russe en Ukraine. « Nous laissons sur votre conscience les accusations vis à vis des militaires russes qui ne sont confirmées par aucun témoignages des habitants », a déclaré Vassili Nebenzia, selon des propos retranscrits par BFMTV. Il est également revenu sur les dires de Zelensky à propos de milliers d’Ukrainiens qui ont été déplacés vers la Russie. Cette dernière a procédé à l’évacuation de « 600.000 personnes » d’Ukraine, qui ne sont pas parties « sous la contrainte ou enlevées » comme le dit l’Occident, a affirmé Vassily Nebenzia.

Moscou accuse Kiev de préparer des « mises en scène » de civils tués :

La Russie a accusé mardi les autorités ukrainiennes de préparer des « mises en scène » de civils tués par les forces de Moscou dans plusieurs villes, en pleine indignation internationale après la découverte de cadavres dans la ville de Boutcha. Accusée par les Occidentaux et les autorités ukrainiennes d’avoir massacré des civils dans cette ville proche de Kiev, l’armée russe a démenti toute responsabilité, y voyant une mise en scène appelée à se répéter. « Des membres du 72e centre ukrainien des opérations psychologiques ont tourné, le soir du 4 avril, une nouvelle mise en scène filmée de civils prétendument tués par des actions violentes de l’armée russe dans le village de Mochtchoun, à 23 km au nord-ouest de Kiev », a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

« Des événements similaires sont en train d’être organisés par les services spéciaux ukrainiens à Soumy (nord-est), Konotop (nord-est) et dans d’autres villes », a-t-il ajouté. Ces accusations interviennent en pleine indignation internationale après la découverte de nombreux cadavres à Boutcha à la suite du retrait des forces russes. La localité de Mochtchoun est située près de Boutcha. La Russie a « catégoriquement » nié toute exaction, mettant en doute la fiabilité des images prises à Boutcha et dénonçant une campagne de « désinformation ».

Luc Michel, géopoliticien, s’exprime sur le sujet interviewé par Press TV ce 04 04 2022.

* RADIO.LUCMICHEL
–https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/

Source : auteur

Notre dossier Russie

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x