Aller à…
RSS Feed

ATTENTAT SUICIDE PAR UN KAMIKAZE À DAMAS


Luc MICHEL
3/12/2013
# SYRIA COMMITTEES /
with SANA – PCN-SPO /

Au moins quatre personnes ont été tuées ce mardi 3 déc. 2013 par un kamikaze à Damas… « un terroriste s’est fait exploser avec sa ceinture d’explosifs » dans le quartier commerçant de Jisr al-Abyad, « faisant au moins quatre morts et 17 blessés », selon la télévision publique syrienne.
Le kamikaze a fait détonner sa ceinture explosive à l’entrée d’un bureau administratif de l’armée chargé de l’aide aux familles des soldats morts au combat, selon un photographe de l’AFP.

LES DJIHADISTES ENLEVENT LES RELIGIEUSES DE MAALOULA

Dans la ville chrétienne de Maaloula, à 55 km au nord de Damas, à nouveau prise d’assaut ce lundi 2 déc. 2013 par des jihadistes du Front al-Nosra (al-Qaida en Syrie), des échanges de feu ont opposé ce mardi des insurgés retranchés dans la ville aux militaires à l’extérieur.
Selon le quotidien syrien al-Watan, proche de Damas, citant une source militaire, « les terroristes ont (…) occupé le couvent de Mar Taqla, prenant en otage la directrice du couvent et des religieuses ». Le journal a précisé que des renforts de l’armée se dirigeaient vers la ville.
Le nonce apostolique à Damas, Mgr Mario Zenari, a indiqué à l’AFP que les douze religieuses, syriennes et libanaises, avaient « été contraintes par un groupe armé de quitter le monastère par la force » puis conduites vers Yabroud. Quant aux orphelins qu’hébergeait le couvent, ils « avaient été évacués du monastère il y a longtemps », a-t-il ajouté.
La France – plus hypocrite que jamais – s’est dit « très préoccupée » par le sort de ces religieuses grecques-orthodoxes.
Yabroud est précisément le prochain objectif de l’armée qui mène une offensive pour s’emparer de la région stratégique de Qalamoun, au nord de Damas, à la lisière du Liban.