Aller à…
RSS Feed

Coupe du monde – L’occupation recommande aux Israéliens de cacher leur « identité » au Qatar et de ne plus y voyager


Publié par Gilles Munier sur 29 Novembre 2022, 09:08am

Catégories : #Palestine, #Qatar

Par la rédaction d’Al Manar (28/11/22)*

Le refus des supporters arabes de parler avec les journalistes israéliens présents au Qatar, pour couvrir la Coupe du monde organisée au Qatar, a suscité l’ire des autorités d’occupation israélienne. Il ne s’agit pas seulement du public arabe en guerre avec l’entité sioniste, mais des peuples arabes en provenance des pays dont les dirigeants ont normalisé les relations avec ‘Israël’, tels le Maroc.

« Les autorités israéliennes sont préoccupées par ce qui arrive aux Israéliens au Qatar. Elles leur ont recommandé de ne pas parler hébreu dans les rues et de ne manifester aucun signe qui révèle leur identité israélienne », a rapporté le dimanche 27 novembre le présentateur de la télévision israélienne Channel 12.

Pour sa part, le commentateur militaire de Channel 12, Nir Dvori, a lui aussi dit : « Oui, nous sommes très inquiets. Les évaluations de la situation faites par les forces de sécurité ces derniers jours, appellent à ne pas modifier le degré d’avertissement, qui est troisième degré (presque le plus élevé). Mais en parallèle, il a été décidé de recommander aux Israéliens de ne pas se rendre au Qatar, pour ne pas être exposés au danger. »

Et d’ajouter : « Mais ceux qui sont déjà au Qatar, c’est-à-dire les 15 000 Israéliens, sont invités à dissimuler leurs profils et tout signe révélant leur identité israélienne. Cela signifie de ne pas parler hébreu dans les rues et de s’abstenir à faire part aux frictions ».

Plainte à la Fifa

Les médias israéliens ont également révélé que « les autorités d’occupation ont protesté contre le traitement réservé aux Israéliens au Qatar ».

Moriah Asraf Wallberg, un commentateur politique sur la 13ème chaîne a dévoilé : « Le personnel israélien temporairement présent à Doha a émis une plainte directe aux Qataris et à la FIFA concernant le traitement réservé aux Israéliens ».

« Le message qui a été transmis aux responsables qataris indique que la responsabilité de ce qui s’y passe leur incombe », a-t-il poursuivi.

Depuis le début des festivités de la coupe du monde au Qatar, les correspondants israéliens s’attellent à arracher du public arabe des « déclarations positives » qui servent le processus de normalisation.

Un article du journal israélien Israel Hayom intitulé « la Coupe du monde au Qatar est un miroir pour les Israéliens », l’auteur a écrit: « ils ne nous aiment pas et ne veulent pas de nous non plus. La Coupe du monde au Qatar a mis Israël devant une réalité très douloureuse pour les Israéliens ».

L’article poursuit: « les Israéliens ont assisté pour la première fois au rejet, au mépris, à la haine et à la non-acceptation des Israéliens dans un pays arabo-musulman ».

Fragilité des accords de normalisation

Pour sa part, l’ancien responsable du Shin Bet, Doron Matsa, a écrit un article sur le site Makor Rishon intitulé « la haine éprouvée contre Israël au Qatar démontre le plafond en verre des accords de normalisation (avec les pays arabes) ».

« Les réactions des supporters arabes avec les représentants des médias israéliens ont surpris les journalistes et ouvert leurs yeux sur la réalité des relations d’Israël avec les pays de la région».

Le Hamas salue les manifestations de soutien aux Palestiniens

Côté palestinien, le porte-parole du Hamas s’est réjoui, dimanche, des nombreuses manifestations de soutien du monde arabe envers les Palestiniens lors du Mondial au Qatar, ont rapporté les médias israéliens.

« La présence de la question palestinienne pendant la Coupe du monde prouve qu’il s’agit du principal sujet de la Oumma (l’ensemble des musulmans du monde), et qu’elle existe dans le cœur de millions de personnes », a affirmé Abd al-Latif al-Qanua, estimant qu’il s’agit d’une « preuve de l’isolement de l’entité occupante sur notre terre. »

De nombreux supporters, notamment des pays arabes qui participent au Mondial (Liban, Tunisie, Arabie Saoudite, Qatar), ont manifesté leur soutien à la cause palestinienne dans les rues de Doha jusque dans les stades. Les fans tunisiens ont notamment déployé une énorme banderole dans leur kop lors du match face à l’Australie samedi, sur laquelle il était marqué : « Free Palestine » (Libérez la Palestine).

L’importante communauté palestinienne réfugiée au Qatar a également profité de la caisse de résonance que représente la Coupe du monde pour faire entendre ses revendications.

*Source : Al Manar

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x