Aller à…
RSS Feed

Délégation « Europe Ecologie-les Verts » : Les pieds nickelés en « israël ».


La visite d’une délégation « verte » en « israël » : honteux !

 07/06/2013

Nous recevons de nombreux messages indignés à l’annonce d’une visite de parlementaires écologistes au pays de l’occupation. Ci-dessous un communiqué de Palestine 69 et une lettre d’un militant écologiste.
 
Communiqué de Palestine 69
 
Nous apprenons qu’une dizaine de parlementaires écologistes et un membre de la direction d’Europe Ecologie-Les Verts s’envolent discrètement ce jeudi 6 juin, pour un voyage de quatre jours en « israël », en faisant un petit tour en Palestine occupée. Parmi eux, Jean-Vincent Placé, président du groupe écologiste au Sénat, et son homologue de l’Assemblée nationale, François de Rugy. Une quasi délégation officielle !
Ce voyage est organisé et financé par le lobby pro-« israélien » Elnet, qui se définit comme « une organisation européenne qui œuvre au renforcement des relations bilatérales entre l’Europe et « l’israël », basées sur des valeurs démocratiques partagées et des intérêts stratégiques communs ». Tout est dit.
A cette occasion la délégation rencontrera le criminel de guerre Shimon Pérès et de nombreux responsables « israéliens »occupants.
Monsieur Placé indique : « Notre seule demande a été d’avoir des rencontres très équilibrées entre « israéliens » et Palestiniens ». De qui monsieur Placé se moque t-il ?. L’ignorance crasse et la cécité de monsieur Placé est elle à ce point d’ignorer qu’il n’y a aucun point d’égalité entre « l’israël » et la Palestine ?
Monsieur Rugy surenchérit : . « Dans cette région-là, le fait d’y aller et de toucher du doigt la réalité, c’est important mais on n’est pas là pour prendre fait et cause pour l’un ou pour l’autre ». Pour monsieur Rugy visiblement l’esprit munichois est de rigueur !
Quel équilibre peut il exister entre l’occupant et l’occupé ? de quoi nous parle t-on lorsque nous savons qu’il n’y a aucun équilibre dans cette partie du Monde et que »l’israël « a fermé toute les portes pour une issue politique juste pour le peuple palestinien (occupation, meurtres, apartheid, colonisation …).
Les élus Verts n’avaient ils pas les moyens politiques et financiers ( ! ) d’aller voir la réalité du terrain en Palestine et de rencontrer les opposants « israéliens » à la politique d’Apartheid , comme le font de nombreux citoyens ayant moins de moyens que des parlementaires ?
Messieurs Placé et Rugy auraient-ils rencontré, en Afrique du Sud, en 1990, monsieur De Klerk pendant que Mandela était au fond de son cachot ? Ce qui est le cas de plus de 6000 palestiniens !
En allant à la table de « l’israël », la délégation « d’Europe Ecologie les Verts » porte un mauvais coup aux forces de la paix en Palestine et « israël », en renforçant de facto l’image de « l’israël »!
Nous appelons l’ensemble des responsables d’Europe Ecologie les Verts, des militants et adhérents à condamner fermement ce voyage de leurs pieds nickelés « Verts »
*************************************
Lettre de MOURAD à la direction des Verts :
EELV et i[email protected] 

Mesdames, Messieurs,
Comment peut-on encore faire confiance à EELV après la visite en « israël » d’une dizaine de parlementaires écologistes et un membre de la direction d’Europe Ecologie-Les Verts ?
Ils ne sont pas sans savoir que la situation de l’eau est particulièrement inquiétante en Palestine, et même très préoccupante à Gaza, où 95 % de l’eau des nappes phréatiques est polluée.
Ils ne sont pas sans savoir les traitements cruels subis par les oliviers dans les territoires occupés, qui sont arrachés, brûlés, sciés.
Ils ne sont pas sans savoir la disparition de la Mer Morte, en raison d’une utilisation excessive de l’eau du Jourdain par les « israéliens ».
Ils ne sont pas sans savoir la catastrophe écologique de la marée noire provoquée par les bombardements des réserves de pétrole au Liban en 2006.
Ils ne sont pas sans savoir que « l’israël » développe des armements nucléaires et représente un vrai danger pour la région.
Tout cela sans parler des violations multiples des droits de l’homme ; la torture des enfants, les emprisonnements arbitraires, les expulsions, la stérilisation forcée de femmes juives d’Ethiopie … de la politique d’occupation, de colonisation, le blocus de Gaza, le mur de séparation, l’apartheid, la brutalité des commandos sur des pacifistes dans les eaux internationales …
En plus, il est insupportable pour le militant écologiste que je suis de s’interdire de critiquer et même de boycotter « l’sraël  » par peur du chantage à l’antisémitisme, ou parce que ses représentants politiques sont en mal de reconnaissance internationale ou à la recherche d’opportunités.
Merci de bien vouloir me désinscrire d’EELV.
Protocolairement,
Mourad 
Des centaines de milliers d’oliviers ont été déracinés et le sont encore. Certains sont replantés en « israël » 

Mouton agressé dans le village palestinien de Yanoun (près de Naplouse) par des colons « israéliens » qui s’en prennent aussi aux puits du village dans lesquels ils vont uriner et jeter des excréments.