Aller à…
RSS Feed

INDISCRÉTIONS-SYRIE. Armes chimiques: chut, Washington vient (encore) d’humilier Paris et « Le Monde »


 Publié le 7 juin 2013

 

Jennifer Psaki

Jennifer Psaki

WASHINGTON, Etats-Unis – Le Quai d’Orsay est fier d’avoir remis aux Américains des échantillons de gaz chimiques venus de nulle part alors que sa traçabilité n’est pas avérée. D’ailleurs, vu la rhétorique française, son régime est capable de prendre dans ses propres stocks du gaz sarin. Washington sait très bien que son protégé turc a arrêté des terroristes en possession de gaz sarin. Alors à Paris protège t-il ces renégats ?

En effet, selon nos informations, en privé, à Washington, on se moque de Paris. La porte-parole du département d’Etat américain, Jennifer Psaki, après avoir déclaré que les échantillons de la France sont effectivement à l’étude, aurait dit hors caméra et en petit comité, que « Paris fait du zèle alors que l’ONU a des doutes ». Ajoutant : » nous privilégions le dialogue avec Genève II. Le reste est malvenu et les preuves sont vraiment très minces ».

Quant aux journalistes du  Monde, ils seront les arroseurs arrosés dans cette historiette ridicule…Puisque Barack Obama avait parlé de ligne rouge, il fallait faire des pieds et des mains pour mettre sur la table des preuves à n’importe quel prix.

Dans le même ordre d’idées, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a fustigé ceux qui ont osé parler d’attaque d’ Al-Qousseyr, traitant cette sortie d’hypocrisie inacceptable. En effet, une armée qui reprend un pan de son territoire infesté de terroristes, devient illégal aux yeux des va-t-en-guerre en mal d’imagination et de sensation…C’est le monde à l’envers !

Damas: Détonation d’un engin explosif  collée sur une voiture, sur l’ autoroute d’Al-Mazzeh près de la cité universitaire. Le conducteur est décédé et il y a de nombreux dommages matériels.

Officiel: L’armée arabe syrienne reprend les villages d’Al-Masoudia et d’Al-Salehiya dans la banlieue d’Al-Qousseyr.

Lavrov: « Il y avait des experts étrangers qui appuyaient les forces de l’opposition à Al-Qousseyr ».

2 Réponses “INDISCRÉTIONS-SYRIE. Armes chimiques: chut, Washington vient (encore) d’humilier Paris et « Le Monde »”

  1. cromagnon
    juin 7, 2013 à 7:44

    les experts étrangers plutôt des sacs à foutre. la SYRIE cela doit etre le tombeau de toute cette raclure venue des 4coins du monde.CE sera peut-être le cimetierre privé du nouvelle ordre mondial????????
    MERCI a la SYRIE

  2. gilles
    juin 8, 2013 à 2:38

    Tant et aussi longtemps que Poutine restera dans le jeu, les USA resteront tranquilles et tant que les USA resteront tranquilles il y a des chances pour que Holande et Bibi en restent là, à se licher leurs plaies… Pour l’instant il y a échec…