Aller à…
RSS Feed

Diversité , multiculturalisme, droit à la différence ?


Briére Jean
21 juillet 2013

Une France multiconfessionnelle à la Syrienne ?

Le mot d’ordre de la gauche, de l’extrême gauche et des verts colonialistes a toujours été : vive le multiculturalisme ,vive le droit à la différence,avec comme mythe central , l’interculturalité comme source d’enrichissement mutuel pour les communautés ….
Parmi les inspirateurs les plus actifs de ces mots d’ordres, les goupes communautaristes israéliens en France. Pour ces groupes, l’abomination des abominations, c’est ce qu’ils appellent l’assimilation : Citation de Giniewski 1973 membre de la LICRA :
« Enseigner – nos ancètres les gaulois – aux Malgaches , comme aux juifs des bords de Seine , c’est la même erreur et engendre des maux équivalents ».
Anne Kriegel :
« Pas d’antisémitisme, mais pas de culture juive, pas de réalité juive, plus de juifs, c’est la solutionfinale sans souffrance , finalement proposées par l’assilimation républicaine et l’assimlilation socialiste »

D’où le combat acharné des organisations d’obédiences israéliennes en France pour conserverser leur particularisme « juif », la pureté juiive, pas de mariage mixte , à interpréter désormais comme « israélien » en France , puisque depuis la loi du retour votée par la Knesset , tout juif est désormais considéré comme israélien de la diaspora. Ce qui évidemment change radicalement le sens de l’identité culturelle et confessionnelle , l’état juif étant désormais la mecque de tous les « juifs »
D’où l’importance , la nécessité pour conserver leurs mœurs , leur identité, de soustraire leurs enfants à l’école publique ( 45% des enfants juifs sont éduqués dans des écoles juives ) Ils sont éduqués en juifs comme ils le seraient en Israél .
Cette exigence est imposée aux politiques de droite ou de gauche, sous la menace d’être dénoncés comme antisémites, négateurs de la shoa, et ceci en plus du soutien inconditionnel de la colonisation de la Palestine . Ce droit à être juif avant d’être Francais a pour corollaire, selon le bon principe qu’il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures, d’autoriser les groupes qui prétendent lutter contre l’islamophobie, de réclamer les mêmes droits que ceux accordés aux franco-israéliens de France. Comment refuser aux musulmans ce qu’on légitime pour les juifs , d’éduquer leurs enfant selon le Coran  . Pour ce qui est de la loi française, pour des questions qu’on dit secondaires : viande Hallal et circoncision: Impossible de la faire appliquer, les juifs s’y opposent..

La politique des Verts sur la Libye et leurs alliés dits socialistes est d’une loufoquerie suicidaire. Pôur ce qui est de la Syrie, la politique de M. Hollande, dépasse le ridicule.Elle est tout simplement contraire aux intérêts de la France et de la paix. C’est du Sarkozy en pire.
Mais le personnel politique européen ne fait que suivre la ligne politique décidée par Obama et son compère Nétanayou .
Rappelons le discours historique d’Obama au Caire le 4 juin 2009 :
« L’Amérique , n’est pas et ne sera jamais en guerre contre l’Islam,. « La liberté de la religion joue un rôle crucial pour permettre aux gens de vivre en harmonie(…) il importe que les pays occidentaux évitent d’empêcher les musulmans de pratiquer leur religion comme il le souhaitent , par exemple en dictant ce qu’une musulmane devrait porter »
La politique occidentale de soutien aux pires ennemis du genre humain que sont les djihadistes de tout poils ,Tunisiens , Français, Pakistanais, payés , soutenus et armés par les grands alliés de l’Europe et des USA, wahhabites saoudiens et qataris , pour ne pas parler de la Turquie membre de l’OTAN , est parfaitement imbécile . Le soutien aux sunnites contre les chiites pour des motifs de stratégie politique est évidemment une attitude proprement crapuleuse et hautement criminelle, vu les déchainements de fureurs aveugles et mortiféres que déchainent les passions religieuses.
Dans ce contexte international, le communautarisme israélien et wahhabite en France constitue une menace mortelle pour l’unité nationale. Chose inouie, au nom de la religion, les enfants et petits enfants des parents qui ont connus la colonisation française se trouvent enrôlés au service du colonialisme israélien et au servcie de la politique israélo-américaine ….

Concrêtement l’évolutionde la France vers un communautarisme religieux devient un facteur hautement négatif. La confesionnalisation du conflit en Palestine fait du peuple Palestinien un vulgaire pion dans la stratégie des ennemis islamiques. Pour les djihadistes français ,l’ennemi ce n’est pas I’israél qui bombarde librement la Syrie, mais le laique Bachar El Assad.

Au dela de ces considérations sur le soutien de la France aux djihadistes en Syrie, donc du soutien moral aux djihadistes français, priés d’aller abattre le pouvoir impie de Syrie.

 Il faut prendre en considération les menaces que constituent « les craignant dieu » de toute obédience, pour nos libertés essentielles. Tous ces groupes de pressions qui s’autopoclament interprètes des volontées divines , prêtres , rabbins, imams, appuient leur pouvoir, en dehors de l’appui du pouvoir politique, économique et militaires des états , sur la terreur de l’enfer .