Aller à…
RSS Feed

ÉMEUTES EN TURQUIE. Istanbul : Erdogan utilise des gaz chimiques contre son propre peuple…


Publié le 1 juin 2013

Allain Jules

Recep Tayyip Erdogan

Recep Tayyip Erdogan

Que fait la communauté internationale ?

Gaz lacrymogènes, canons à eau, matraquages, arrestations violentes etc…Ce fut le sort réservé aux Turcs par le pouvoir. Le calme est enfin  revenu samedi au petit matin à Istanbul, au terme d’une nuit de violents affrontements entre forces de l’ordre et manifestants opposés à un « projet d’urbanisation », insiste la presse « mainstream ». Or, il y a tout un tas de griefs que le peuple turc a contre le régime du premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

A force de foutre la merde chez les autres -passez-moi l’expression-, ce clown à la tête de la Turquie depuis 11 ans, agi selon  la volonté de l’Occident ,de l’entité sioniste et du Qatar. Mais là, il risque de payer cher cette alliance bidon avec l’OTAN alors que les Turcs n’en veulent pas. Au coeur des affrontements, la place Taksim au centre d’Istanbul. Les protestataires, dont certains portaient des foulards ou des masques de chirurgien sur le visage, ont scandé des slogans appelant à « l’unité contre le fascisme » et à la « démission du gouvernement ».

Pensez-vous vraiment que pour un projet urbain on irait jusque là ? Depuis des mois, les Turcs refusent la politique d’agression du régime Erdogan vis à vis de la Syrie. De cela la presse occidentale refuse d’en parler. Le peuple turc a refusé le déploiement des missiles Patriot le long de sa frontière avec la Syrie. Le peuple turc a protesté contre l’attentat de Reyhanli, sachant que c’était l’oeuvre du régime turc et non du Gouvernement syrien comme voulait le faire croire Erdogan.

Souvenons-nous qu’ à  la suite du double attentat qui avait visé Reyhanli, une ville située a la frontière turco-syrienne, qui a fait 46 morts et plusieurs blessés, plusieurs centaines de Turcs avaient manifesté pour crier leur colère et exiger la démission du premier ministre islamiste Erdogan. Ces derniers accusaient ce dernier d’avoir entraîné la Turquie dans un conflit avec la Syrie voisine. France-tv-info, dans une désinformation digne de la Gestapo, avait fait de ces manifestations, des événements contre Bachar Al-Assad. Notre posteur Le Caïd avait publié une vidéo qui démasquait France-tv-info. Ces derniers n’ont toujours pas retiré leur post mensonger, ce qui montre bien le mépris de ces gens pour la vérité.

« Les choses qui arrivent aux autres commencent déjà à m’arriver ? », doit se dire Erdogan. Ce n’est que le début.

Une réponse “ÉMEUTES EN TURQUIE. Istanbul : Erdogan utilise des gaz chimiques contre son propre peuple…”

  1. cromagnon
    juin 1, 2013 à 11:15

    j’espere qu’il connaitra(erdogan)un printemps arabe a la Libyenne….voir ce que ça coute de s’occuper des affaires des autres sans y être invité….courage au peuple TURC