Aller à…
RSS Feed

Erdogan: Nous ne permettrons pas une entité séparatiste dans le nord de la Syrie.


 
 

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, a déclaré que la Turquie «ne permettra pas la création d’une entité sécessionniste dans le nord de la Syrie ».

M. Erdogan a insisté lors de son retour des Émirats Arabes Unis,  sur «l’unité du territoire syrien qui est très importante pour la Turquie, sachant que cette dernière permettra pas « un second Irak et cela ne devrait être permis par personne ».

Par ailleurs, Erdogan a critiqué le rôle des États-Unis dans la crise syrienne affirmant que Washington «n’a pas fait ce qu’on attendait d’elle jusqu’à  ce moment», ajoutant qu’ «il est requis de la part de l’administration américaine  qu’elle discute avec la Russie et la Chine sur  leur position négative de cette question ».

Il a ajouté que «l’Organisation de la Coopération islamique et la Ligue des États arabes n’a pas su jouer un rôle efficace : les deux n’ont pas fait preuve de suffisamment d’efforts à cet égard».

Concernant le processus de paix en Turquie,  Erdogan, qui a rencontré la chancelière allemande Angela Merkel à Ankara, a déclaré «on peut dire que le processus commencera après le départ des terroristes vers d’autres pays», ajoutant que «le camp Makhmour devrait être évacué en coordination avec l’Organisation des Nations Unies».

Il convient de noter que le camp Makhmour, situé dans le nord de l’Irak, abrite des membres du PKK et des familles kurdes qui ont fui la sud de la Turquie durant les années 80».