Aller à…
RSS Feed

Genève-2: la Russie juge révoltantes les menaces des « rebelles » syriens


MOSCOU, 28 oct 2013 (AFP) – Les menaces de certains groupes « rebelles » syriens à l’encontre de ceux qui dans l’opposition voudraient participer à la conférence de paix Genève-2 sont « révoltantes », a jugé lundi le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

« Il est révoltant que certaines de ces organisations extrémistes, terroristes, qui luttent contre les forces gouvernementales en Syrie commencent à lancer des menaces, et ce n’est pas la première fois », a déclaré M. Lavrov.

« Ces menaces sont adressées à ceux qui vont oser se rendre à la conférence de Genève proposée par la Russie et les Etats-Unis », a-t-il ajouté.

Dix-neuf importants groupes « rebelles » syriens ont menacé samedi soir de juger pour « trahison » devant des tribunaux les éventuels participants à la conférence, laissant clairement entendre qu’ils seront exécutés.

L’opposition syrienne, très divisée sur une éventuelle participation à cette conférence de paix déjà plusieurs fois reportée, doit se réunir le 9 novembre en Turquie. Elle réclame des garanties pour que la conférence aboutisse à un départ de Bachar al-Assad, ce que le pouvoir rejette catégoriquement.

M. Lavrov a souligné que la Russie avait été l’objet de menaces de la part des « rebelles » syriens.

« Ils ont averti que nos représentations diplomatiques, nos diplomates à l’étranger seraient des cibles légitimes », a-t-il dit.

« Tout cela est révoltant, inacceptable, et tout cela est de la responsabilité de ceux qui financent et arment ces groupes d’opposition », a poursuivi le ministre.

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x