Aller à…
RSS Feed

Guerre civile en Syrie: Damas dément les propos de l’Onu


Guerre civile en Syrie: Damas dément les propos de l'Onu

Le ministère syrien des Affaires étrangères a démenti mercredi, dans un communiqué, les propos de représentants de l’Onu sur une guerre civile en Syrie entre les partisans du régime et ses opposants, rapportent des médias internationaux.

« La Syrie n’est pas le théâtre d’une guerre civile mais elle lutte contre le terrorisme, les assassinats, les enlèvements et les explosions », a indiqué la diplomatie syrienne en réponse à Hervé Ladsous, chef des opérations de maintien de la paix de l’Onu, estimant que la Syrie se trouvait en situation de guerre civile.

Selon Damas, les responsables de l’Onu doivent être « neutres, objectifs et précis » dans leurs évaluations.

« La description des développements syriens comme d’un conflit civil ne correspond pas à la réalité », lit-on dans le document.

Damas accuse les USA de complicité avec les terroristes

La diplomatie syrienne a accusé les Etats-Unis d’ingérence dans les affaires intérieures du pays via un « soutien ouvert aux terroristes et une dissimulation de leurs crimes », rapporte mercredi l’agence nationale SANA citant une source ministérielle.

Selon l’interlocuteur de l’agence, l’escalade du terrorisme en Syrie est étroitement liée aux déclarations des autorités américaines, qui déforment les faits sur la situation en Syrie et invitent de nouveaux pays à rejoindre l’entreprise d’isolement diplomatique de Damas.

Selon la source, dans sa déclaration relative aux combats dans la ville de Haffé (banlieue de Lattaquié), le département d’Etat a passé sous silence le fait que cette agglomération avait été victime d’une attaque terroriste. Des bandes armées y mettaient le feu sur des écoles et des établissements d’Etat, faisant fuir la population, a précisé l’informateur.

D’après ce dernier, la diplomatie américaine commente la situation en Syrie en présentant les terroristes sous un jour favorable.

Le plan de paix élaboré par l’envoyé spécial de l’Onu et de la Ligue arabe pour la Syrie Kofi Annan a été salué par toutes les parties en conflit, sauf par les bandes armées soutenues par les Etats-Unis. Ces dernières continuent à torpiller l’initiative de paix en tuant et en enlevant des civils, a conclu le diplomate.

Depuis plusieurs jours, la ville de Haffé est le théâtre de violents combats entre les troupes gouvernementales et les rebelles armés qui ont fait au moins 15 morts parmi les militaires. La rébellion fait état de quatre victimes. Dans la nuit de mardi à mercredi, les forces de l’ordre ont repris le contrôle de cette ville.
http://fr.rian.ru/world/20120613/195033351.html

 

http://fr.rian.ru/world/20120613/195034060.html http://fr.rian.ru/world/20120613/195034060.html

 

Une réponse “Guerre civile en Syrie: Damas dément les propos de l’Onu”

  1. Francenaldo Amorim
    juin 13, 2012 à 11:52

    Et Bien!!Tout les analystes politiques savent, ce que les USA et les Pays de l ´Otan attendent que la Syrie exerce son droit de défense, et attaquent les sanctuaires placés délibérément dans la frontière Turque, pour après attaquer le territoire syrien, avec l ´OTAN, provoquant le chaos et le génocide civil, pour informer au monde qu´íl y a une guerre civile, et qui le gouvernement tue les civil révoltés.´
    Ces sionistes irresponsables oublient une chose, la Syrie n ´est pas la Libye, et qu´ elle a des traités et alliances milittires avec la Russie et l ´Iran, qui est au coté dans sa frontière.avec une million de soldats prompts à marcher contre la Turquie, l ´OTan ou même les Eua. Seulement une guerre nucléaire et chimique peut les empêcher d’ý avancer. Pour ça la Russie a déjà averti, que la 3 guèrre mondiale peut commencer, si l ´OTAN commet un crime et genocide nucleaire contr l ´Iran ou la Syrie.
    Les missiles soviètiques sont déjà prompts pour rayer du map tous les pays qui usent des bombes nucleaires dans la région.