Aller à…
RSS Feed

Hollywood aussi se mêle de la Syrie…


Cinglant désaveu us de l’incapacité qatarie à gérer la manipulation des populations après l’échec des studios de Doha dans le dossier lybien(souvenez-vous la soi-disant reddition du complexe de Bab al ‘Aziziya à Tripoli montée de toute pièce par les wahabo-fascites qataris)et aveu lumineux des réels instigateurs de l’hiver arabe…
 
Un responsable sécuritaire chinois a révélé l’existence d’une mise en scène cinématographique hollywoodienne produite aux États-Unis œuvrant dans le cadre d’un agenda politique visant à renverser le régime en Syrie.

Dans un entretien avec la chaine Russia 2, le porte-parole du service de renseignements fédérales chinois  Zonko Kin-Gbao explique que « le projet consiste à filmer une opération cinématographique via des scènes qui paraissent réelles, mais qui simulent la chute du régime du président Bachar Al-Assad », et ce dans les studios de la société Metro Golden-Mayer.
Selon un autre responsable sécuritaire chinois, le général (Ishma Son Ga),  ce projet baptisé « Resounding Full » ou « La chute retentissante » a pour but démoraliser les soldats de l’armée syrienne et tous ceux qui  soutiennent le président syrien.

Son Ga précise que « les images illustrent des scènes de maquettes aux dimensions réelles  du  palais présidentiel , de la montagne de Kassioune , l’aéroport international, le stade des Abbasides, le siège du Commandement national, les places des Omeyyades, des Abbassides  et des Sept mers, la bibliothèque d’Al-Assad , le pont principal de Damas, en plus de l’aéroport de  Dhamir et de quelques vergers appartenant à de hauts-officiers ».
«  Le projet comprend des images de défection de hauts-officiers et politiciens se trouvant au pays et joués par de nombreux acteurs qui ont participé au filmage »,  ajoute Son-Ga pour la télévision russe, signalant que la diffusion de ces scènes se fera simultanément avec l’interruption de diffusion de plusieurs chaines de télévision qui soutiennent le pouvoir syrien, en Syrie, au Liban et en Iran.
le responsable chinois a assuré que son pays ne permettra pas que le pouvoir en Syrie affronte à lui seul le complot mondial, mais lui offrira un soutien moral important pour amortir ses séquelles  ».

Ce témoignage intervient deux jours après que Damas a accusé des services de renseignement occidentaux de chercher, avec l’aide de « parties arabes », à pirater les médias officiels pour diffuser de fausses nouvelles comme la chute du régime ou un coup d’Etat.
(http://175.16.1.9/french/adetails.php?fromval=2&cid=37&frid=18&seccatid=37&eid=72439)