Aller à…
RSS Feed

Israël à l’Europe: payez, puis taisez-vous!


dans le quotidien belge indépendant : Le Soir

Jurek Kuczkiewicz

Mis en ligne samedi 27 juillet 2013,

Israël vient de prendre des mesures de rétorsion à l’égard de l’Union européenne. De quoi l’UE serait-elle «coupable»? D’avoir décidé que ses programmes de coopération avec l’État hébreu, et donc l’argent européen, ne pouvaient plus financer des projets israéliens situés en territoire palestinien occupé.

Rappelons quelques faits. Un: l’occupation israélienne de la Palestine, État reconnu depuis peu par l’Assemblée des Nations unies, est illégale aux yeux des lois internationales, comme l’a rappelé la Cour internationale de justice en 2004. Ceci n’est pas que du droit: l’occupation représente un carcan épouvantable, qui empoisonne la vie quotidienne des Palestiniens.

Deuxièmement, la Cisjordanie fait l’objet d’une annexion partielle rampante, par le biais de colonies illégales: c’est du vol de terres, sur lesquelles les Israéliens vont jusqu’à détruire, comme à Jérusalem-Est et dans ses environs, des habitations palestiniennes.

En dépit de l’occupation, Israël est le pays partenaire de l’UE qui bénéficie du statut le plus privilégié en matière de coopération, notamment économique et scientifique. La décision récente de la Commission européenne n’a pas consisté à couper ces programmes de coopération: elle permettra seulement d’éviter que cet argent ne finance l’occupation.

Rappelons par ailleurs que l’Union européenne fournit, bon an mal an, un demi-milliard d’euros à l’Autorité palestinienne depuis 1993: soit la moitié de son budget. Et ceci pour quoi? Pour l’aider à fonctionner en dépit de l’occupation israélienne…

En annonçant ses mesures de rétorsion, Israël adresse à l’Europe un message très simple: «Payez, puis taisez-vous». Ceci est évidemment inacceptable. Et il faut rendre hommage à l’Union européenne et à son exécutif bruxellois, si souvent critiqués pour leur pusillanimité diplomatique, d’avoir enfin mis leurs actes en conformité avec leurs paroles.

Israël, quant à lui, joue un jeu extrêmement dangereux. Par de telles réactions, l’État hébreu administre une nouvelle preuve du mépris dans lequel il tient toute légalité qui ne lui serait pas profitable. Ce faisant, il creuse obstinément son propre isolement. Cet isolement est hélas exalté en Israël par les éléments les plus extrémistes. Ceux-là dégainent systématiquement l’accusation d’antisémitisme contre tous ceux qui, au nom de la loi ou de la compassion, ne veulent plus contribuer à une occupation condamnable. C’est-à-dire à «payer et se taire».

http://www.lesoir.be/289190/article/debats/editos/2013-07-27/israel-l-europe-payez-puis-taisez-vous

3 Réponses “Israël à l’Europe: payez, puis taisez-vous!”

  1. thierry
    juillet 30, 2013 à 12:05

    l’europe ne tiendra pas face au sioniste rien ne changera ils vont continuer de payer et se taire….on voit mal cette europe tenir tête a cet etat voyou inventeur d’attentats.menteur et vicieux….la vielle Europe n’a plus de vices…et ceux qui la dirigent plus rien dans le pantalon mais tout dans le portefeuille……

  2. Francenaldo Amorim
    juillet 30, 2013 à 4:43

    Malheureusement l ´Europe se trouve dans une situation financière critique, qui va durer peut être ces premières décennies de ce siècle, L´Allemagne ne va plus supporter longtemps, avec le fardeaux économique déficitaire des autres pays de l ´UE, et cette union pourra terminer après les agitations sociales, qui vont commencer en Espagne, Portugal, Italie, Grèce, Irlande, France à cause du chomage, manque d´ argent général, une récession progressive pendant toutes ces années, avec un endettement avec les banques sionistes, qui laisseront toute l ´Europe Occidentale pauvre, et une Allemagne, epuisée de tant verser ses propres économies dans le Bank Central, pour secourir toute l´UE plongeant comme un vieux Titanic, avec les Banquiers Juifs/sionistes voulant prendre les dernières gouttes de sang et sueur de l ´Europe, et les poussant pour une 3. eme guerre au Moyen Orient et dans le Nord et Centre de l ´Afrique, pour renverser tous les gouvernements contraires a son exploitation et domination sioniste. On s´ est apperçù de ce changement de comportement politique démocratique et pacifique, après les Invasions de Iraq, Libye, Syrie, par des mercenaires et commandos spéciaux dirigés par les pays de l ´OTAN. Conclusion: Ils veulent s´en sortir de la récession economique, partant pour une politique nazis impérialiste de vol des pays de l ´Afrique et Moyen Orient, avec le petit et grand démon Israel comme les machiavéliques de tout ce plan démoniaque.

  3. gilles
    juillet 30, 2013 à 11:54

    Reste que l’argent c’est une chose virtuelle et sans valeur intrinsèque et le jour ou la populace décidera que ça n’a aucune valeur, l’oligarchie perdra son podium… Le jour prochain ou les individus seront majoritairement justes, les gouvernes-ment n’existeront plus… Ils seront remplacés par les justes.