Aller à…
RSS Feed

La Bérézina des terroristes syriens qui n’ont plus de chefs.


Publié le19 Août 2012

par Allain Jules

 

C’est époustouflant cette saignée des terroristes, que nos amis aiment bien nommer “révolutionnaires” ou “rebelles”. Tout va à vau-l’eau. Il n’y a plus de direction. C’est chacun pour soi….Allah pour tous. Pour sur, la colère d’Allah est entrain magistralement de se manifester, face à leurs nombreux forfaits. On peut s’opposer à un régime, le combattre, mais pas s’en prendre à des innocents qui ont une opinion différente de la votre et leur ôter la vie.

L’opération de nettoyage tous azimuts lancé après les Jeux Olympiques d’Alep, sont entrain de porter des fruits sur l’ensemble du territoire syrien où, les groupes terroristes, méthodiquement et spécifiquement, sont mis en déroute. Tenez, voici la déclaration la plus loufoque qui soit: “Assad ne contrôle plus que 30% du territoire syrien” dixit le félon en chef et ancien le Premier ministre syrien Riad Hijab, pour soutirer un peu de gazo-dollars au Qatar.

Hélas, selon nos informations, l’émir du Qatar, Khalifa ben Hamad Al Thani, celui qui, en 1995, alors ministre de la Défense et chef des forces armées, profita  de la visite de son père Hamad ben Khalifa en Suisse, pour le renverser et prendre le pouvoir, aurait flairé l’arnaque. Entre félons, on ne se fait visiblement pas confiance. Le pauvre Riad Hijab, est nu comme un ver…

Que les proches du traître à son pays se rassurent. Riad Hijab est bien traité à Doha où il se trouve actuellement. Mais on a compris qu’il ne sert à rien, incapable de pouvoir donner de vrais renseignements.  Il a juste remis tous les numéros de téléphone de nombreux responsables syriens que les ennemis de la Syrie tentent de retourner en leur faveur pour déstabilise le régime.

C’est à Deraa, ville du sud-ouest de la Syrie ( 80 000 hab), que les opérations de l’armée syrienne sont couronnées d’un succès probant, avec l’élimination de presque tous les leaders des terroristes. D’autres ont pu s’échapper, en traversant la frontière syro-jordanienne et la syro-libanaise, avec la peur dans le ventre, d’autant plus que le clan Mokdad, famille chiite libanaise sévit sur place, en appliquant l’adage millénaire “oeil pour œil, dent pour dent”.   On note entre autres, la fin de tous ces chefs terroristes, ceux qui avaient lancé le mouvement de protestation à Deraa,  Hamza al-Hariri,  Hamza al-Hazima, Samir Salamat et Hussein Koman. Cette nouvelle, risque encore d’énerver le mollah Fabius qui nous lit de plus en plus.

A Homs, découverte et démentèlement d’un réseau de trafic d’armes et mis en déroute des teroristes derrière ce trafic.

A Alep, la dératisation se poursuit et, c’est terminé, le dernier point d’achoppement terroristes, faisant office de livraison d’armes et de nourriture, à travers des champs, est définitivement tombé aux mains de l’armée gouvernementale. Tous leurs supporters étrangers (Belge, Anglais, Français etc) ont été obligé de fuir Alep. Probablement, avant dimanche prochain, la “ville sera entièrement nettoyée”, selon les autorités militaires, qui savent néanmoins que, des terroristes se cacheront pour mener des actions spectaculaires.  

La Bérézina se poursuit donc mais, pour tous les soutiens des terroristes qui passent par ici, nous n’allons pas vous laisser sur votre faim d’ogre. Vos hérauts et héros, ont quand même fait quelque chose d’exceptionnel aujourd’hui à Al Riqqa. Figurez-vous, qu’ils ont pris la vie -avec la barbarie habituelle-, de trois innocents. Ils ont eu de la chance les tués, une mort sans douleur, différente de celle réservée aux soldats syriens, l’égorgement. Les trois malheureux, des civils, ont eu droit à des balles dans la tête. Réjouissez-vous donc, vous êtes du même tonneau.