Aller à…
RSS Feed

LA BLAGUE DU JOUR. Syrie: l’ONU se penche (enfin) sur le cas des « combattants étrangers »


Publié le 29 mai 2013

llain Jules

 

logo onuNATIONS UNIES, New York – Pardon, ne riez pas mais, je comprendrai car, les ennemis de la Syrie inventent les scénarii les plus loufoques ces derniers temps. Comme vous le savez tous, il y a en Syrie, plus de 19 nationalités différentes qui luttent contre le Gouvernement de Bachar al-Assad. Mais, à part quelques inquiétudes des pays occidentaux qui voient leurs jeunes se déplacer sur place, pour certains pays arabes, c’est acté et il n’y a vraiment pas de problème, notamment en Libye ou en Tunisie. Je vous fais grâce de l’Arabie saoudite, du Yemen ou du Qatar.

Alors, ce machin qui doit être liquidé, voit ce jour son Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui va étudier un projet de résolution condamnant « l’intervention de combattants étrangers » à… Al-Qusseir, ville de l’ouest de la Syrie, mais pas ailleurs. Quelle plaisanterie ! Ils parlent des risques d’une expansion du conflit à l’échelle de la région. Ah bon ? Pire,  le projet de résolution a été déposé par les Etats-Unis, la Turquie et le Qatar. Chut ! Encore une fois, ne riez pas. On sait très bien que c’est le Hezbollah libanais qui est visé.

Ces gens ont jeté la honte aux chiens ! Leur projet sera présenté au cours d’un débat en urgence devant le Conseil des droits de l’homme. Hélas, vous pouvez rire mintenant, les résolutions du Conseil des droits de l’homme n’ont aucun caractère contraignant. Mais alors, pourquoi font-il ça, papa ? Parce qu’ils sont fous, mon fils !

Bref, le texte partial qui ne vise que le Gouvernement syrien est une coquille vide.

Sur le terrain, deux actions ce matin: 

Lattaquié: L’armée arabe syrienne a mis fin au parcours terroristes des Saoudiens Ahmad al-Qashrami et Ammar al-Ousari, qui ont été tués avec d’autres terroristes à al-Raihana, en périphérie de Lattaquié.

29 mai 2013    11:14


Sources militaires: Une vaste opération militaire contre les terroristes dans les villages de Jumla, al-Shabraq, Nafa’a et Tseel à Daraa a été lancée ce matin et, avant la fin des orpérations, un important leader du Front al-Nosra aurait été tué.

29 mai 2013    10:24

Une réponse “LA BLAGUE DU JOUR. Syrie: l’ONU se penche (enfin) sur le cas des « combattants étrangers »”

  1. cromagnon
    mai 29, 2013 à 8:15

    SYRIEN……il serait bienvenu de rapatrier tous ceux …..vivants blessés ou morts dans leur pays d’origine par des vols commerciaux avec armes »inertée »et bagages afin de voir quel acceuil leur fera leur patron?????????