Aller à…
RSS Feed

La crise syrienne commence à déstabiliser les pays qui soutiennent les terroristes en Syrie.


Le retour de baton des pays traitres et frontalier se met en route !!

lundi, 03 mars 2014 11:58
Conséquences de la crise syrienne sur la sécurité du Qatar!

IRIB- La crise syrienne commence à déstabiliser les pays qui soutiennent les terroristes en Syrie.

Trois ans après le déclenchement de la crise intérieure en Syrie, les évolutions syriennes ne cessent d’affecter la sécurité intérieure des pays voisins dont la Jordanie, le Liban et l’Irak. Mais la crise commence aussi à révéler ses conséquences négatives dans d’autres pays qui soutiennent les terroristes en Syrie : la Turquie, l’Arabie saoudite et le Qatar. A présent, les services de sécurité et de renseignement des pays qui ont longtemps soutenu les terroristes en Syrie, font des coordinations entre eux pour empêcher le retour des terroristes qu’ils encourageaient eux-mêmes à aller se battre en Syrie contre le gouvernement du président Bachar al-Assad. Ainsi, les services de renseignements des pays comme l’Arabie saoudite, la Turquie, la France, l’Allemagne et les Etats-Unis publient des rapports qui témoignent de leurs vives inquiétudes quant à l’insécurité et la déstabilisation qui découleraient sans aucun doute du retour de ces terroristes dans leurs pays d’origine.

A titre d’exemple, le groupe terroriste de l’Etat islamique en Irak et au levant (EIIL) a officiellement menacé le gouvernement d’Ankara d’attentat à l’intérieur de la Turquie. De même, le gouvernement de l’Arabie saoudite a approuvé une nouvelle loi anti-terroriste. Cette loi fixe vingt ans de prison pour les ressortissants saoudiens, ayant commis des actes terroristes à l’étranger. La loi prévoit aussi la peine capitale dans certains cas pour les terroristes revenus en Arabie saoudite. Au Qatar, le nouvel Emir, le Cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, a décidé manifestement de cesser comme avant les groupes terroristes en Syrie, pour réduire sa vulnérabilité au cas du retour de ces terroristes au Qatar.

A rappeler que récemment un attentat terroriste a eu lieu à Doha, capitale du Qatar, laissant 12 victimes dans un centre commercial. Contrairement à la version officielle des faits annoncé par les autorités, il n s’agissait pas d’une simple explosion de gaz, mais d’un véritable attentat terroriste. D’après certaines sources, l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), lié à al-Qaïda, aurait été derrière cet incident, pour se venger des autorités qui ont décidé de rompre le soutien financer du Qatar aux groupes rebelles armés en Syrie.

Les mêmes sources font état aussi de la décision des autorités qataries de, faire taire cette affaire. L’Emir du Qatar a, effectivement, donné l’ordre aux unités spéciales des services de sécurité de mener une vaste enquête sur cet événement. Il a également demandé au ministère de l’Intérieur d’abandonner ses propres enquêtes, pour laisser les unités spéciales de les continuer en toute discrétion ; et ce, d’autant plus que la police qatarie est composé d’effectifs de nationalités différentes, ce qui augmenterait le risque de « fuites » et de scandales

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x