Aller à…
RSS Feed

La démission de Bachar al-Assad ou la dernière arnaque de l’Occident


Publié le21 Août 2012

par Allain Jules

Bashar al-AssadBashar al-Assad

Les médias occidentaux et leurs politiques pérorent, l’armée syrienne avance.Depuis le début du conflit syrien, ce qui paraît être en réalité une information n’en est plus une lorsque vous prenez le temps et le soin de recouper toutes les informations, agence après agence, et média après média. Le constat est amer. Il ne reste probablement que l’agence de presse SIPA qui essayent de dire un peu de vérité sur ce sale conflit imposé à la Syrie. Essayez, c’est bien pour les méninges et surtout pour la vérité qui manque tant en ce moment avec d’un côté, des politiques qui n’ont plus que leur tête dans le guidon, et des journalistes aux ordres, “obligés” de mentir comme des arracheurs de dents.

La presse se précipite à annoncer ses convictions en précisant sans vergogne que lors de son voyage à Moscou, “le vice-Premier ministre syrien M. Qadri Jamil affirme que la Syrie est prête à discuter d’une démission d’Assad pour faire avancer les négociations.” Faux, faux, et faux. Ce mensonge éhonté doit vous faire comprendre que les journalistes sont des militants, des combattants, au service du mal. Peut-être, veulent-ils créer des failles dans le Gouvernement syrien. Dans quelle République avez-vous déjà vu un ministre aller annoncer que le président est prêt à démissionner ? Qui plus est, à l’étranger.

En réalité,  M. Qadri Jamil, vice-président du Conseil des Ministres pour les affaires économiques, ministre du commerce intérieur et de la protection du consommateur, a affirmé que l’”une des priorités du gouvernement syrien est la réconciliation nationale”. Ajoutant: “Il faut aller au dialogue sans conditions”. Et vlan ! Pour les médias occidentaux, ça devient que Bachar al-Assad est prêt à démissionner. Pourquoi et au nom de quoi alors que l’armée est entrain de rétablir l’ordre et vole de victoires en victoires ? C’est même illogique. Quand les dirigeants occidentaux qui financent et soutiennent en compagnie des pays du Golfe les terroristes disent tous en coeur : Syrie : «Pas de solution sans le départ d’Assad», comment voulez-vous que ces gens s’assoient autour d’une table ? Amusant d’entendre les incompétents du CNS qui parlent de juger le président Assad. Ces gens sont tombés sur la tête…

Sur le front, les médias ne se contentent plus que de relayer les informations de leurs “insurgés” qui, ce soir, indiquent que des enfants sont morts lors de bombardements à Alep, comme s’ils protégeaient, eux, les civils. Qui peut oublier leurs massacres à grande échelle n’épargnant ni enfant ni adulte dans de nombreux villages ? Ces gens nous prennent vraiment pour des gobe-mouches. Sur le terrain disions-nous, les troupes syriennes, entrées à l’aube dans différents endroits de la ville d’Alep où, elles  fouillaient méthodiquement des habitations à la recherche de terroristes. Quoi de plus normal pour sécuriser la ville d’Alep ? Un bilan terriblement positif sur lequel nous reviendrons à minuit pétante.

A tout de suite !

 

Une réponse “La démission de Bachar al-Assad ou la dernière arnaque de l’Occident”

  1. Francenaldo Amorim
    août 22, 2012 à 5:15

    Ce qu´il est arrivé en Libye, avec le renversement d´un gouvernement officiel et souverain par l´OTAN, qui pendant plus de 10 mois a attaqué l ´armée nationale de la Libye, avec l ´envoi de milliers de mercenaires du Qatar et d´ autres pays, dans le plus grand crime de guerre du siècle, avec la mort de plus de 100.000 libyens, ils veut le répéter en Syrie. L´ Occident ou mieux les pays liés à la Nato marionettes d´un commandement sioniste international, qui domine les Etats Unis, Angleterre, et d´ autres pays, pas seulement leurs économies mais aussi militairement (Pentagone Américan), veulent s´ en sortir de la faillite capitaliste de l ´occident, par la domination complète des richesses africaines, Moyen Orient, par la redivision de nouveaux pays, des régions autonomes, les séparant par ethnies, religions, régions tribales,,,(Le cas de la Libye), laissant ces pays divisés et séparés en régions autonomes à la merci de l ´occident vampire de leurs richesses en échange de protection, armes, etc…
    Dans leur chemin, il y a seulement deux nations, qui s´ opposent à son neo-impérialisme La Russie et la Chine, fera qu´íls vont réussir à les arreter en cette avance diaboliquement assassin et de domination…