Aller à…
RSS Feed

La région d’Idlib, deux fois soumise puis libérée selon Libération


simone lafleuriel-zakri

reportage dans Libération du 16 mars 2014 : titré :
La région d’Idlib, deux fois soumise puis libérée

Après les forces d’Al-Assad, les villes d’Al-Dana et Harem, dans le nord de la Syrie, ont chassé les jihadistes de Daech. Mais la peur d’une «guerre sans fin» demeure

On apprend que le correspondant de Libération donc Hala Kodmani accompagnée de Mohammed Abdelazziz , est entrée en Syrie par Bab al Hawa – la Porte du ou des vent(s) et que les barrages tout aussitôt la frontière facilement passée ne sont plus tenus par l’ASl (évaporée sans doute j’imagine ) mais par des gens du Front islamique..;
Elle note que ces contrôleurs de barrages islamiques sont propres sur eux, bien tenus barbes bien taillées et plutôt gentils, qu’ils nettoient le rues , vident les poubelles…et bien élevés et accueillants pour cette journaliste française et amie…
Elle rapporte d’ailleurs que bien armés et protégés par des gilets pare-balles neufs, ils lui montrent de gros pistolets et autres armes et lui racontent en rigolant que tous ces trucs sont les « armes non létales  » offertes par la France !

lol pour tous et pour moi aussi qui lit !

Donc elle arrive à Al Dana.. que je sais moi aussi être effectivement une petite ville dans une plaine effectivement fertile comme H.Kodmani le remarque. C’est en effet sur la route principale qui, de la frontière, va à Alep distante d’une quarantaine de kilomètre vers l’est. Al Dana est à cinq kilomètres de la frontière. L es islamistes lui disent qu’ils ne craignent pas les tirs des avions qui survolent la zone étant donné qu’ils sont trop proches de la zone frontière. Et si Al Dana est libérée comme lui expliquent les  » front islamistes » qui l’accueillent, c’est que pendant dix mois la Da’ech (EIIL) y a établi un « émirat » et c’étaient, précisent-t-ils assez dégoûtés,  » tous des « muhajirin ‘émigrés » non syriens et des Tunisiens les pires, des Libyens, des Maghrebins …et des Tchétchènes qui parlaient un arabe littéraire (sic) Et -‘(je cite toujours le texte de H.K. publié Libé ) – ils ont fait régner la terreur dans toute la région. leur installation se faisait d’abord par des contacts amicaux avec les ASl et la population, certains sont arrivés avec femmes et enfants surtout les Tunisiens ! Les femmes étaient entièrement voilées (niqab) et portaient leurs kalachnikov en bandoulière. Elle paradaient dans le village et organisaient des réunions avec les femmes, leur ordonnaient de ne plus aller à l’école et faire des études avec des hommes comme profs, et de porter le niqab et etc…les hommes eux , ont commencé à terroriser les gens et ont décapité par exemple le notable du village ,ont montré sa tête en exemple ont joué avec…

La daech avait beaucoup d’argent, le distribuait et les femmes du village qui ont marre de tout cela et sont devenus très réservées ont raconté à Kodmani qu’elles ne font plus confiance dans les actions des hommes , que la Daech a profité de l’appât du gain des commercants syriens de la ville, . Certains ont vendues leurs filles pour de dots qu’elles ont qualifiées de substantielles ! Que ces jihadistes n’étaient que des « hypocrites et y compris ces femmes tunisiennes et juste capables de faire des exactions contre la population…
le Front islamique a chassé assez facilement les Da’ech car finalement ils terrorisaient les gens mais avec seulement cent cinquante hommes armés et le silence tacite de la population d’abord trompée puis apeurée !
. l’actuel chef du Front islamique s’est installé dans une cimenterie de la ville devenue leur QG et avant QG de la Da’ech. Ils sont sur le site d’un charnier aux couches successives dont ceux de la Daech au dessus et plus bas ceux de l’ASL…(!) les « front  » déterrent les cadavres de ces hommes quand les familles s veulent récupérer leurs fils. Blasés, Ils ré- enterrent les corps quand ne sont pas ceux qui sont réclamés et ces corps expliquent un jeune interlocuteur sont en stand by ! toutes les victimes sont réenterrées et bien gardées en terre ! (resic Kodmani fait en effet remarquer que les Frontislamiquse  » sont organisés !
Par contre ce qui est mieux avec le » Front » plus cool et affairé , c’est que les affaires et tous les trafics sont florissants en raison de la frontière truque très proche, pour tous ces « guerriers et les commerçants.. ! Mais les pères qui ont vendu leurs filles sont un peu tristes et regardent avec amertume leurs dots en paquets de dollars ! (dixit les interlocutrices de kodmani ) .celles de ces interlocutrices qui étaient fonctionnaires se plaignent quand même car si elles continuent à aller chercher comme le raconte sans broncher Kodmani ) leurs salaires à Alep et à Idlib toujours payés par le gouvernement ( qu’elles volent en fait sans s’en cacher ! ), elles trouvent que ce n’est pas assez et pas comme avant les  » opposants à Bachar (sic ! et elles se lamentent que c’est Bachar Assad qui veut les épuiser (sic).qu’elles ne pensent plus qu’à survivre et nourrir leurs familles ! .Elle déclarent ces trucs à Kodmani qui enregistre alors qu’elle vont chercher leur fric comme avant sans plus de fierté
Puis Kodmani passe à Harem où la situation n’est pas dit aussi « libérée » et en plus la situation faite pas ces joyeux islamistes se dégrade mais à cause des disputes Qatar°Saoudie ce qui empêche l’argent d’arriver comme avant !

Bref voilà le résume de ce qui se passe en zones libérées t expliqué selon les bons Amis du peuple syrien « quand ils sont sur leur terrain d’investigation et pas très loin de la frontière à repasser au cas où !
Lire le reportage de Kodmani mais comme celui de Filiu dans « je vous écris d’Alep »
c’est très instructif car cela explique aussi certaines raisons de cette la mélasse dans laquelle beaucoup de Syriens,hélas et malgré tout, se sont fourrés et ont entraîné leurs proches, voisins et familles et pays …Ces femmes interlocutrices de Kodmani venue de France avec son micro comme les hommes armés par Fabius en armes « non létales  » pour qu’ils s’entretuent et déterrent et enterrent, n’ont sûrement pas osé aller jusqu’au bout de leur pensée…Il nous faut voir le soulagement enfin des Syriens quand ils sortent ce ces  » états islamistes »…mais quel malheur pour toute la Syrie !

Et plus à venir : un résume d’un article du Monde du samedi 15 mars je crois International page 2 où on découvre ce même refrain et les sanglots longs des « amis des kodmani, et autres intellos en service commandé :  » nous nous sentons de plus en plus délaissés.. pleurniche un autre de ces  » c…s de la démocratie à la façon CIA Mossad ! et etc… »
Des minables incultes qui croyaient et ont fait croire à des ignorants à l’aile protectrice des Flanby, Bhl, DSK et autres clones de la CiUSa, et qui galopent maintenant vers Israël qui est loin d’être un paradis à Houris Bon il leur reste à aller joindre leurs sanglots à ceux à venir des Ukrainiens !

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x