Aller à…
RSS Feed

La Russie et la Turquie adoptent une approche commune vis-à-vis de la crise syrienne.


  10/01/2013

La Russie et la Turquie adoptent une approche commune vis-à-vis de la crise syrienne
« La Russie et la Turquie se sont entendues sur l’urgence de stopper le massacre en Syrie », a déclaré jeudi le ministère russe des Affaires étrangères.

« Les parties ont souligné la nécessité de stopper le plus rapidement possible les massacres, la souffrance des civils et les violences armées en Syrie », a déclaré le ministère dans un communiqué faisant suite aux discussions entre le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, et son homologue turc, Feridun Sinirlioglu.

Ils ont appelé à la mise en place du Communiqué de Genève du Groupe d’Action négocié le 30 juin 2012 afin de faire en sorte que l’intégrité de la Syrie demeure et où les intérêts de tous les groupes sociaux soient préservés.

Le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexander Loukachevitch, a déclaré jeudi que » seuls les Syriens pouvaient s’entendre sur le choix du développement politique de leur pays ».

Ses commentaires faisaient suite à la déclaration de la porte-parole du département d’État américain, Victoria Nuland, dans laquelle elle disait que la prochaine réunion tripartite sur le conflit syrien devait être utilisée pour faire pression sur le président Bachar al-Assad, dans le but de le faire démissionner, a rapporté l’agence de presse Itar-Tass.

Les négociations tripartites comprennent le représentant spécial de l’ONU, Lakhdar Brahimi, et les représentants des États-Unis et de la Russie.

Une réponse “La Russie et la Turquie adoptent une approche commune vis-à-vis de la crise syrienne.”

  1. Francenaldo Amorim
    janvier 12, 2013 à 5:14

    C´ est drôle, les exigences d´une minorité armée dans la Syrie, appuyée par les pays occidenteaux, et ayant dans ces bandes terroristes plus de 50% de mercenaires, qui représentent les intérêts sionistes américains et israéliens de l´exterieur, de vouloir appliquer seulement ses conditions!!!!, mais pour faire taire ces démons, l´ assemblée populaire de la Syrie, qui représente toute le peuple, devrait en dernier instant, préparer des éléctions Presidentielles en 6 mois, avec participation de tous les partis, dans la condition que les bandes armées livrent leurs armes, aux forces de l ´ONU, en Syrie, pour cette mission, que les mercenaires se retirent de la Syrie, et que l´assemblée nationale du peuple élise un Président temporaire,avec la garantie de l ´armée Nationale syrienne,uni pour la défense de la patrie. Tout les syrien devront être amnistiés, sauf les assassins connus des syriens et soldats prisonniers, afin de participer dans ces élections en paix,
    L´ Armée Nationale Syrienne, la police civile, et les forces de l ´ONU, seront les seules forces autorisées á garantir la paix jusqu´aux élections..
    Sont les