Aller à…
RSS Feed

La Syrie, l’Ukraine et l’imminence de la Révolution mondiale


La Syrie, l’Ukraine et l’imminence de la Révolution mondiale

Par les Pacifistes de Tunis
17/04/2014

Non, Bernard Lévy (posant dans un studio imitant des ruines – repéré par Xarlo) ou les gens du Nouvel Observateur (énième « dossier sur « les les Juifs et les Nazis – épinglé par Nadia) ne sont pas des idiots ou simples menteurs. Ils savent très bien ce qu’ils font. Ce n’est pas qu’ils ignorent que des gens attentifs comme Xarlo ou Nadia vont dénoncer leurs mensonges et leurs trucages. L’important, c’est que « ça marche » et les deux phénomènes de la « REPETITION » (et de la rémanence qui en est le résultat, particulièrement celle des images) et de l’ « ATTENTION » (focalisation et détournement temporaires) sont centraux dans la théorie de la guerre psychologique (voir plus bas ce que le 15 février dernier, nous disions à Ginette à ce sujet).
Pour le cas des Juifs « à la Une » du Nouvel Observateur (France), la responsable Shulamit Aloni, entre autres a reconnu naturellement et sans gêne que l’accusation d’antisémitisme est un « truc » qu’ils utilisent à chaque fois qu’Usrael est critiqué: www.youtube.com/watch?v=MOoM6ihcnfo
Ce qui compte, c’est le long terme, et les études montrent que la mémoire humaine enregistre peu, ou pas, les démentis ou autres démonstrations des manipulations en tout genre parce que les premiers n’ont pas du tout le même impact (au niveau énergétique et physiologique dans le système nerveux) que les seconds. C’est en partie dû au fait que, sur l’échelle du temps, les seconds apparaissent toujours en déphasage (au sens premier de décalage chronologique) par rapport aux premiers. Si l’on pouvait démentir des canulars avant leur apparition même (faire de la prévention en quelque sorte), on gagnerait en permanence. Or, c’est ce qui s’est passé en Syrie.
En effet, les médias de ce pays ont mis en pratique avec succès ce plan de prévention. Par exemple, les chaînes ADDOUNIA et SYRIA NEWS diffusent quotidiennement depuis le début de la guerre un programme nommé ETTADLIL AL-ILAMI qui permet aux téléspectateurs d' »anticiper » les « bombes » médiatiques (en particulier celles du millier de chaînes arabophones, ce qui n’est pas négligeable).
La différence avec un pudique programme français du Système comme « ARRET SUR IMAGE » (vu par nous dans les années 90 ou 2000 en France si notre mémoire est bonne), est que le premier n’intervient ni après des années, ni même au moment où se produisent les « événements » mais, AVANT… Si les responsables du programme français ont du cran, qu’ils invitent donc les pionniers/responsables syriens…

Dans mille ans encore, les trucs critiqués par Xarlo et Nadia fonctionneront encore sauf si une révolution mondiale –d’une portée aussi grande que celle de 1917, dont nous fêterons les 100 ans dans trois ans seulement en chantant L’INTERNATIONALE dans toutes les langues (nous avons la version en arabe classique pour celles qui sont intéressées mais nous allons en préparer une version en arabe populaire) partout dans le monde- en vient à bout. Car il faut des moyens plus forts que des messages électroniques ou des blogs dispersés (en ce sens, celui de Ginette est à louer parce qu’il redistribue l’information entre des gens qui normalement ne communiquent pas entre eux) pour empêcher un tel Système (le capitalisme dans sa phase suprême: l’impérialisme, ne l’oublions jamais) de nuire.
En tout cas, les signes annonciateurs d’une telle immensément grande révolution, la dernière de l’Humanité, espérons, sont déjà là, comme à l’aube de celle de 1917: par exemple dans le développement (unique et de manière frappante, dans l’histoire de l’humanité) de la pornographie et de ses images. Cette dernière aurait été qualifiée par Marx de nouvel opium des peuples.

Aujourd’hui, nous dirions une arme de destruction massive (très subtile et peut-être la plus sournoise parce qu’elle agit sur cette mystérieuse zone de l’esprit humain qu’est le désir)(nous avons écrit un article unique au monde sur le sujet: http://bit.ly/HQ3yhN). Le sournois Système fait volontairement confondre (aux adolescents notamment) libération sexuelle et pornographie. Lénine a montré comment cette dernière, symbole de la décadence des intellectuels bourgeois et petit-bourgeois de l’époque, se propageait à l’aube d’Octobre 1917 (voir son ouvrage: « La maladie infantile du communisme »).

Les ravages sont immenses dans les pays d’Asie et d’Afrique. Saviez qu’en Ouganda, en Ethiopie et de nombreux autres pays désemparés d’Afrique, la violence sexuelle (bref, les viols) a explosé depuis la « libéralisation » de la pornographie dans les années 1980. Ici, en Tunisie, les responsables de la «  »révolution » » ont laissé les robinets grand-ouverts pour plaire à l’obsédé sexuel Oncle Sam, lui-même producteur majoritaire des flux en question… Or, ils auraient pu s’inspirer de l’expérience révolutionnaire de libération de pays avancés comme Cuba (libération sexuelle socialiste, oui; pornographie capitaliste, jamais) ou l’Allemagne de l’Est. Saviez-vus que dans ce dernier pays, les SEX-SHOPS du capitalisme ont remplacé les camps de nudistes? On le voit: deux visions du monde différentes: l’une agressive contre tout le monde et l’autre pacifique et respectueuse de tout le monde. Le résultat en Tunisie est que les jeunes sont saturés de pornographie et complètement perturbés par toutes ces images présentes partout (leurs parents, bien sûrs, ignorent tout et sont de toute façon incapables de réagir. Leur pudeur fait le reste: de l’à-plat-ventrisme devant l’Empire et ses marionnettes locales). Imaginez cela dans un pays soi-disant « musulman » et où la pudeur est soi-disant une valeur officielle… Pire, imaginez l’effet dans un pays d’immolés et de chômeurs… L’implosion du Système est imminente. Merci d’annoncez la Bonne Nouvelle au monde (#).

_______________
Notre message du 15 février au sujet du temps qui passe:
La vérité a en fait déjà éclaté au grand jour des millions de fois!
La ruse suprême du Système consiste à épuiser mentalement et physiquement les activistes à court ou long terme. Comment ? En les occupant en permanence par des scandales qui, jadis pris à l’unité, aurait suscité chacun une révolution. Aujourd’hui, comme on dit (et intériorise) : « on ne s’étonne plus de rien ».
Le Système mise sur le long terme et joue donc sur le facteur « temps ». Il sait que l’intérêt du public et les réactions éventuelles s’émoussent avec le temps : celui là qui va et avec qui tout s’en va, comme le dit la chanson.
L’exaspération de Gilles Munier exprimée le 16 mars de l’année dernière résume la situation à laquelle sont confrontés tous les activistes sincères du monde entier: « le grand ennemi était moins l’impérialisme américain – expression considérée comme démodée, mais au contenu bien réel – que le temps qui passe, l’oubli ou pire : l’indifférence » (1).
Le Système triomphe toujours à la fin parce qu’il est hyper-organisé. Or, la très grande majorité de ses opposants sont totalement divisés face à lui. Ils pourraient au moins se rassembler sur un point : celui de ne plus laisser passer un seul scandale ou d’oublier leurs divergences pour quelque temps (2). A eux de voir.

(1) Affaire « Pétrole contre nourriture » : procès d’un montage presque parfait. 16 mars 2013
http://www.france-irak-actualite.com/article-affaire-petrole-contre-nourriture-proces-d-un-montage-presque-parfait-116245321.html
(2) USA – Proposition d’une grande alliance anti-impérialiste et d’une stratégie commune. 15 février 2012
http://mai68.org/spip/spip.php?article3811
Une proposition si pertinente et importante qu’elle a été commentée le 11 juin 2013 : http://lavoixdelasyrie.com/data/?p=14107
______________________
(#) L’effet boumerang du PRISM. Des révolutionnaires tunisiens confirment l’imminence du «printemps du peuple états-unien» (US Spring). 07 décembre 2013.
http://www.mathaba.net/news/?x=633847


Les Pacifistes de Tunis
Méga site interactif et convivial en couleurs : http://bit.ly/yd15JY
??? ????: ??????? ???? ?????? ? ??????? ?????? ??? ????? ?????? ??? ???? ????? ?????? ??????…
Des Tunisiens se rendent en Syrie pour accomplir le Jihad en soutien à l’armée arabe syrienne
« Enfin, en d’autres continents et d’autres civilisations, non-occidentales, d’autres révolutions, en Asie et en Afrique, … peuvent aider l’Occident à prendre conscience de ce qu’est une véritable révolution changeant à la fois les institutions et les hommes. Une révolution est d’abord, pour une société, ce qu’une conversion est pour l’individu: changer le but et le sens de la vie. »
Roger Garaudy, Comment l’homme devint humain, Ed J.A, p. 327-332