Aller à…
RSS Feed

La Syrie poursuit ses opérations en dépit des avertissements de l’Occident


 (Xinhua)-31/07/2012

La Syrie poursuit ses opérations en dépit des avertissements de l'Occident
DAMAS — Le gouvernement syrien fait preuve depuis une semaine d’une détermination inébranlable dans le cadre des opérations visant à reprendre certaines zones contrôlées par les rebelles dans la province septentrionale d’Alep. Les affrontements entre les deux parties se sont intensifiés, en raison de l’appui présumé que certaines forces régionales étrangères apporteraient à l’opposition syrienne.

Malgré les déclarations de certains militants de l’opposition, selon lesquels les rebelles auraient repoussé une vaste offensive des troupes gouvernementales, le gouvernement syrien a affirmé qu’il était sur le point d’écraser l’opposition et de libérer toutes les villes de Syrie des « terroristes ». Samedi, la Syrie a ainsi lancé sa plus grande offensive à ce jour contre Alep, clamant que la bataille se poursuivrait « jusqu’à l’élimination du dernier terroriste ».

Le gouvernement a souligné avoir repris le contrôle de la plupart des zones précédemment occupées par les rebelles à Alep, qui est la deuxième plus grande ville du pays et la capitale industrielle de la Syrie.

Lundi, l’armée syrienne a repris une partie du quartier de Salaheddine, la zone la plus peuplée d’Alep, un bastion traditionnel de l’Armée syrienne libre.

Le gouvernement syrien a démenti les informations diffusées par les médias, selon lesquelles les rebelles auraient remporté des victoires dans certains quartiers d’Alep, et a affirmé que ces reportages n’étaient guère plus qu’une « entreprise de guerre psychologique, visant à essayer de redonner vie au moral déclinant des rebelles ».

Par l’intermédiaire des médias officiels, le gouvernement a également minimisé l’importance des récentes déclarations faites par certains responsables turcs et occidentaux, les qualifiant de « confuses et éloignées de la réalité ».

Alors que le gouvernement syrien intensifie son offensive sur Alep, le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta a appelé à « faire tomber le régime syrien ». Ce dernier a rétorqué qu’il était toujours solide, et qu’il avait la situation bien en main.

« Le secrétaire américain à la Défense a prétendu que le gouvernement syrien était proche de sa fin, sans cependant oser avancer de date pour cette fin ; le cours actuel des événements dément de toute évidence cette allégation », a déclaré lundi SANA, l’agence de presse officielle syrienne.