Aller à…
RSS Feed

La Turquie ne veut plus être confondue avec une dinde dans les pays anglophones


Publié par Gilles Munier sur 11 Janvier 2023, 11:33am

Catégories : #Türkiye, #Erdogan

Le changement du nom anglais de la Turquie, un symbole fort pour les Turcs (illustration). – KENZO TRIBOUILLARD / MAXPPP

Revue de presse : Radio France (9/1/23)*

Le pays milite depuis plusieurs années pour que son nom en anglais « Turkey », homonyme de « dinde » en anglais, soit remplacé par son nom en turc « Türkiye ».

Après l’ONU, le Département d’État américain a, à son tour, officiellement accepté vendredi 6 janvier de se plier à la demande turque. Dans les documents officiels et les rencontres bilatérales, la Turquie sera donc désormais désignée sous le nom de « Türkiye » et plus de « Turkey ».

La Turquie juge en effet dévalorisant d’être associée au deuxième sens du terme en anglais, « dinde », une homonymie qui déplaît franchement à son président Recep Tayyip Erdo?an. Il a d’ailleurs lancé une campagne de communication internationale pour imposer le nom turc du pays, à grand renfort de spot publicitaires.

Dans cette vidéo de promotion créée par la direction de la communication de la présidence turque, des touristes en vacances en Turquie répètent en chœur « Hello Türkiye », une bonne demi-douzaine de fois. Le clip est notamment diffusé dans les avions de la compagnie Turkish Airlines qui devrait elle-même à terme uniquement utiliser son nom turc, Türkiye Hava Yollar?.

Un symbole politique fort

Vu de l’étranger on pourrait trouver cette demande un peu futile, mais c’est un symbole politique fort en Turquie, cela parle aux sentiments nationalistes des électeurs turcs. À leurs yeux, la Turquie s’impose de nouveau face un Occident qui l’a longtemps méprisée. C’est en tous cas ce récit que véhicule Recep Tayyip Erdo?an. « L’un des plus grands services rendus à notre pays, c’est peut-être la détermination et la confiance en lui que nous lui avons fait gagner, harangue le président turc. Le changement de nom officiel de notre pays de Turkey à Türkiye sur la scène internationale est l’un des symboles de cette nouvelle période.”

En 1930 déjà la République turque refusait de livrer le courrier indiquant une adresse à Constantinople et non à Istanbul, idem pour les lettres envoyées à Angora plutôt qu’à Ankara. En Turquie, la toponymie, cette discipline linguistique étudiant les noms propres désignant un lieu, leur ancienneté, leur signification, leur étymologie, leur évolution, leurs rapports avec la langue parlée actuelle ou disparue, est un vieux champ de bataille.

*Source : Radiofrance.fr

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x