Aller à…
RSS Feed

L’Administration Obama valide une intox israélienne


RÉSEAU VOLTAIRE | 30 AOÛT 2013
ESPAÑOL ???? DEUTSCH

Le ministre de la Défense Chuck Hagel, le secrétaire d’État John Kerry, la conseillère de sécurité nationale Susan Rice et le directeur national du Renseignement James Clapper ont tenu une réunion à huis clos sur la Syrie avec des leaders du Congrès, jeudi 29 août 2013.

Selon le représentant Elliot Engel, qui préside la minorité démocrate à la Commission des Affaires étrangères, l’administration Obama a confirmé l’interception de communication du gouvernement syrien attestant sa responsabilité dans les attaques chimiques du 21 août, telle que révélée par Foreign Policy.

Or, ces « interceptions » sont en réalité d’origine israélienne [1].

Elliot Engel est un militant sioniste. Membre de l’US Committee for a Free Lebanon qui organisa la « Révolution du Cèdre » [2], il rédigea, en 2002, le Syria Accountability and Lebanese Sovereignty Restoration Act (Loi sur les comptes que la Syrie doit rendre et la restauration de la souveraineté libanaise), autorisant le président des États-Unis à entrer en guerre contre la Syrie sans avoir à repasser devant le Congrès. Ce texte, adopté par le Congrès et signé par George W. Bush, est toujours en vigueur.

[1] « Le rôle d’Israël dans l’annonce de l’attaque contre la Syrie », Réseau Voltaire, 30 août 2013.

[2] « Les plans de l’US Committee for a Free Lebanon », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 8 mars 2005.

Réseau Voltaire
Voltaire, édition internationale

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x