Aller à…
RSS Feed

Lakhdar Brahimi : Les Syriens doivent s’unir en tant que nation pour trouver une solution


Par Abbès Zineb

 

Le probable successeur de Kofi Annan en tant que médiateur international en Syrie, l’Algérien Lakhdar Brahimi a exhorté les Syriens à trouver une nouvelle formule de sortie de crise et à mettre en place d’urgence des réformes politiques, dans une déclaration reprise par l’agence de presse russe Ria Novosti.

L’ex-ministre des affaires étrangères a beaucoup utilisé le mot « Syriens », vraisemblablement en référence à la présence d’étrangers, des djihadistes d’Al Qaïda parmi les rebelles dont ils forment la colonne vertébrale. Pour signifier aussi que ces mercenaires du Qatar et de l’Arabie Saoudite, sous-traitant pour les USA et les occidentaux, ne voudront pas une solution politique syrienne, d’où la nécessité de les isoler et les exclure de toutes les démarches visant à trouver une solution à la crise.

« Les Syriens doivent s’unir en tant que nation pour trouver une solution. C’est la seule manière de garantir que tous les Syriens pourront vivre ensemble en paix, dans une société fondée non pas sur la peur des représailles, mais sur la tolérance », a-t-il indiqué dans une déclaration diffusée vendredi.

Pour Lakhdar Brahimi qui a déjà servi dans des médiations internationales, « des millions de Syriens réclament la paix à grands cris. Les grandes puissances ne peuvent plus rester divisées et ignorer ainsi cette demande pressante ». N’est-ce pas un appel aux occidentaux et aux monarchies pétrolières du Golf pour qu’ils cessent de soutenir les rebelles dont des terroristes de différentes nationalités?

Dans les jours qui viennent, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon doit désigner un successeur de Kofi Annan, dont le mandat d’envoyé spécial de l’ONU et de la Ligue arabe en Syrie expire le 31 août. Le choix du diplomate algérien sera-t-il adopté?

algérie1.com