Aller à…
RSS Feed

Les Arabes anti-Al-Assad déroutés


drapeau de la Syrie

Lundi, 13 Août 2012

Report sine die d’une réunion ministérielle panarabe

Pourquoi les Arabes ont-ils reporté leur réunion sur la Syrie prévue hier à Djeddah en Arabie Saoudite ? Y-a-t-il eu des pressions pour différer cette réunion conformément à un agenda extrarégional ? Le report «sine die» de la réunion signifie que les Arabes vont laisser les choses pourrir davantage en Syrie en prévision d’une issue que beaucoup souhaitent favorables aux terroristes à Alep. Cela peut vouloir dire également que certains pays à la pointe du soutien aux rebelles syriens (Arabie Saoudite, Qatar, Jordanie) souhaiteraient avoir un quitus plus général avec la réunion extraordinaire demain à Djeddah des 57 pays de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI).

 

Par M’hamed Khodja

 

Une nouvelle fois, les Arabes font preuve de leur incapacité ou de leur volonté de suivre à la lettre des desiderata des puissances occidentales. Le report de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères prévue hier à Djeddah en est le témoignage le plus récent. Et il semblerait que l’issue de la bataille d’Alep, favorable au gouvernement syrien, ainsi que la réunion jeudi à Téhéran d’une trentaine de pays intéressés par la crise syrienne aient modifié l’agenda des pays du Golfe hostile à Damas.

Ainsi, les cartes se trouvent redistribuées mais cette fois-ci à la faveur du gouvernement syrien légitime du président Al-Assad. Sa victoire sur le terrain militaire contre les bandes terroristes, et son crédit diplomatique après la réunion de Téhéran qui a regroupé 33 pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine, soit la moitié de la population mondiale  et les pays BRICS (Chine, Russie, Inde, Brésil, Afrique du Sud), ont contribué à plomber l’action des pays occidentaux et les Arabes du Golfe.

Ce qui expliquerait selon des observateurs le coup de théâtre d’hier. «La réunion a été reportée à une date ultérieure», a déclaré à la presse le vice-secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Ben Halli sans expliquer la raison de ce report.

Cette «réunion d’urgence», qui devait être organisée à Djeddah, devait notamment discuter du remplacement du médiateur international Kofi Annan qui a démissionné au début du mois en raison des divergences persistantes entre les camps occidental et russe sur les moyens de régler le conflit en Syrie.

Ce report intervient également alors que l’Onu devrait discuter demain du remplacement du médiateur onusien et arabe pour la Syrie, Kofi Annan, dont la démission prendra effet à la fin du mois. Des sources diplomatiques avaient avancé le nom du diplomate algérien Lakhdar Brahimi pour succéder à Annan. Un cadeau empoisonné !

Cependant, malgré la non-tenue de la réunion panarabe, une autre réunion a eu lieu. Il s’agit de celle des pays du Golfe. En effet, les chefs de la diplomatie des six monarchies du Conseil de coopération du  Golfe (CCG : Arabie saoudite, Oman, Koweït, Emirats arabes unis, Qatar,  Bahreïn), ont tenu hier soir à Djeddah une réunion extraordinaire, convoquée la semaine dernière et axée sur la crise syrienne.

Cette rencontre démontre s’il en est l’acharnement de ces monarchies à faire abattre le gouvernement syrien actuel. Et ce n’est pas tout !

Des dirigeants de 57 pays tiennent un sommet extraordinaire demain à l’initiative de l’Arabie saoudite, qui cherche à mobiliser le monde musulman en faveur du soulèvement en Syrie.

«Le dossier syrien sera en tête des priorités» du sommet convoqué par le souverain saoudien Abdallah à La Mecque, a déclaré le secrétaire général de l’Organisation de coopération islamique (OCI) Ekmeleddin Ihsanoglu.

Il a ajouté que la Syrie, membre de l’OCI, «ne sera pas représentée à ce sommet», précisant qu’une réunion préparatoire des ministres des Affaires étrangères se tiendra aujourd’hui et devrait «se prononcer sur une suspension de la Syrie, recommandée par les représentants de pays membres». M. K.

le jeune independant

Une réponse “Les Arabes anti-Al-Assad déroutés”

  1. odinvi
    août 13, 2012 à 12:37

    il parait que le ministre seoudien des affaires étrangères,va subir une opération au niveau de son appareil digestif.ce qui explique le report de la réunion.