Aller à…
RSS Feed

L’Algérie et l’Irak, hostiles à l’ingérence en Syrie


IRIB- L’Irak et l’Algérie sont hostiles à toute ingérence dans les affaires intérieures de la Syrie.

Jeudi, le ministre algérien Mourad Medelci, a mis une nouvelle fois l’accent sur l’opposition de son pays à toute ingérence dans les affaires intérieure de la Syrie, a indiqué vendredi, Sana. Parler de l’intervention militaire en Syrie ne fait qu’intensifier la tension dans ce pays, a-t-il ajouté, avant de préciser : « Le dialogue constructif entre les différents groupes syriens est la seule solution à la crise syrienne ». Dans ce droit fil, le vice-ministre irakien des affaires étrangères a, pour sa part, déclaré que le gouvernement irakien soutient la voie diplomatique, en allusion au fait que le gouvernement irakien est contre toute intervention militaire étrangère en Syrie.

Le ministre algérien des AE, Mourad Medelci a réitéré la position de son pays refusant catégoriquement tout appel à l’intervention militaire y compris en Syrie. Meldelci rejoint la position irakienne exprimée par le secrétaire général du ministère irakien des AE, Labid Abaoui, qui a estimé que le règlement pacifique via le dialogue est opportun, affirmant le refus de l’Irak de toute intervention militaire dans les pays en l’occurrence la Syrie. Medelci s’est dit étonné des déclarations de ces derniers jours appelant à l’intervention militaire étrangère et qui ne s’harmonisent pas avec la politique pacifique qui cherche à parvenir à des issues pacifiques. Cette déclaration a été faite à Tunis en marge du forum Chine-Pays arabes.

La Russie, l’Irak et l’Algérie ont appuyé la nécessité de régler la crise syrienne sur la base de la charte onusienne et la loi internationale

Une réponse “L’Algérie et l’Irak, hostiles à l’ingérence en Syrie”

  1. Francenaldo Amorim
    juin 2, 2012 à 2:01

    J ´espère qui les nations qui respectent la souverainité des nations continuent a donner support aux nations attaquées par les sionistes. Grâce a des pays comme la Russie, Chine, L´Irak. l´Algérie, qui ne sont pas laisser conduire, ni infiltrer par les intérêts sionistes de domination économique, qu´il y a encore un équilibre mondial pour la paix. Si le monde les laisse faire, la Syrie serait une nouvelle Libye, ou l ´OTAN est coupable pour un crime de guerre, un génocide qui a tué plus de 100.000 libyens, quand ils ont attaqué un pays souverain, et toute l ´armé nationale de la Libye, détruit les infra-structures militaires et civils des grands villes, coupant de l ´eau, l’énergie électrique, et l ´alimentation, pour faire céder la population a l ´invasion sioniste. La Syrie a échappé a une répétition de cette lâcherie de l ´OTAn (France, angletairre, EUA), grâce à la Russie et à la Chine.