Aller à…
RSS Feed

L’Amérique latine et les pays du BRICS opposés au Qatar à l’ONU .


 
 

Les ambassadeurs du groupe des pays de l’Amérique latine à l’ONU ont adressé une lettre au délégué permanent du Qatar aux Nations Unies, Mechaal Hamad Al Thani, dans laquelle ils rejettent le texte du projet de résolution déposé par cet Etat à l’Assemblée générale sur la situation en Syrie.

Selon le site de la chaine de télévision Al Mayadeen, « les représentants de l’Argentine, du Pérou, du Brésil, du Chili, de l’Uruguay et du Mexique ont exigé la modification de paragraphes essentiels et la condamnation des exactions de la dite »opposition » armée  ».

Ceux-ci ont par ailleurs demandé d’ajouter des paragraphes qui appellent « à mettre fin à la militarisation accrue du conflit en Syrie », et de modifier les paragraphes liés au processus de transition politique, de sorte qu’ils deviennent conformes au texte de l’accord de Genève conclu le 30 juin dernier.

Les ambassadeurs des pays de l’Amérique Latine ont par ailleurs appelé à « annuler tous les paragraphes qui reconnaissent la dite »opposition » comme étant le représentant légitime du peuple syrien, « parce que de nombreuses délégations ne sont pas en mesure d’approuver un tel langage ».

De leur côté,  les délégations des pays du BRICS (qui regroupent l’Inde, l’Afrique du Sud, la Chine, la Russie et le Brésil) ont adressé une lettre similaire au délégué qatari.