Aller à…
RSS Feed

L’armée pourchasse et tue les groupes terroristes à Alep


 
 

Des affrontements ont eu lieu entre l’armée syrienne et les groupes armés dans plusieurs régions de la ville d’Alep.  Des sources sécuritaires syriennes ont rapporté à la chaine de télévision Al Manar que l’armée a réussi à vaincre les rebelles dans plusieurs quartiers de l’Est de la ville. “Les unités militaires contrôlent complètement les places de Sakhour et Chaar, infligeant de lourdes pertes dans les rangs des groupes armés », précise-t-on de même source.

Selon l’agence France Presse, des affrontements nocturnes ont eu lieu entre des soldats syriens et des combattants armés ayant « tenté de s’infiltrer dans la rue de la prison ». Huit combattants ont été tués, a indiqué l’AFP, citant une source militaire.
Par ailleurs, une unité militaire a attaqué un groupe d’hommes armés qui ont essayé de s’infiltrer à la caserne militaire Hanano, alors que plusieurs terroristes ont été tués et d’autres blessés à Arkoub lors d’une attaque de l’armée régulière.

Dans la campagne d’Alep, les services de sécurité ont pourchassé et tué des éléments armés qui agressaient, enlevaient et tuaient des civils syriens. Parmi les morts figure le chef du groupe « Ragheb Mohammad Safadi ben Mohammad », a rapporté le site d’informations Arabi Press, citant l’agence syrienne Sana.

Dans le quartier alBaroudiya, les services sécuritaires ont confisqué cinq charges explosives pesant entre 15 et 40 kg, et y ont découvert un tunnel de contrebande d’armes et de munitions à l’intérieur d’une cachette appartenant aux groupes rebelles.
 
 A Hama et Qoudsaya, la télévision officielle syrienne a affirmé que l’armée avait délogé les rebelles de ces deux localités proches de Damas, après de violents combats. L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a reconnu la prise de Hama.

Pendant ce temps, l’armée syrienne continue de bombarder les positions des groupes armés au Sud Est du pays, près de la frontière libanaise. Des colonnes de fumée s’élevaient dimanche matin de la région.

De son côté, l’agence de presse officielle syrienne Sana a rapporté que les forces syriennes ont attaqué deux groupes terroristes qui tentaient de s’infiltrer vers les territoires syriens (à Talkalekh) depuis le Liban.

New York Times : Le Qatar et l’Arabie Saoudite refusent de livrer des armes lourdes à l’opposition syrienne

Selon le quotidien New York Times, les Etats-Unis craignent que « des armes lourdes ne tombent dans les mains des terroristes », pour cette raison l’Arabie Saoudite et le Qatar refusent de livrer ce type d’armement aux rebelles syriens.

Dans un rapport, le New York Times a souligné que parmi les armes lourdes en question figurent des roquettes antichars et anti-aériens. « Le refus d’approvisionner les rebelles syriens en cet armement entrave leur victoire », estime le New York times.