Aller à…
RSS Feed

L’Ayatollah Khamenei: l’Arabie est un arbre maudit


Monde islamique

L’Ayatollah Khamenei: l’Arabie est un arbre maudit
L’équipe du site

Le guide suprême de la Révolution islamique , l’ayatollah Ali Khamenei a déclaré que « les dirigeants de l’Arabie saoudite estiment que la pérennité de leur règne injuste dépend de leur défense des Arrogants du monde et de l’alliance avec le sionisme et les Etats-Unis. Pour ce faire, ils ne lésinent sur aucune méthode pour trahir  » a rapporté l’agence d’informations iraniennes Farsnews.

Et de poursuivre :  » l’Arabie Saoudite est un arbre maudit. Les dirigeants qui provoquent les zizanies , ont entrainé le monde musulman dans des guerres internes . Ils ont tué et blessé des personnes innocentes en créant et en soutenant les groupes takfiristes . Ils se sont noyés dans un bain de sang au Yémen, en Irak , en Syrie, en Libye et dans d’autres pays . Ce sont des manipulateurs politiques qui ne connaissent pas Dieu. Ils tendent la main de l’amitié à l’entité sioniste et tournent leurs yeux de la souffrance des Palestiniens . Ils répandent leur oppression dans les villes et villages du Bahreïn ».

L’ayatollah Khamenei a souligné :  » le monde musulman doit connaître la vérité materielle des dirigeants Saoudiens . Le monde musulman doit sérieusement se pencher sur la question de la gestion des Deux Saintes Mosquées et de celle du pèlerinage , et ce en raison du comportement de l’oppresseur contre les pèlerins « , ajoutant que » tout manquement à cette obligation risque de causer à la nation islamique de graves problèmes à l’avenir».

Son Eminence a indiqué que « des rapports confirment que les pèlerins venant d’autres pays sont soumis à une surveillance inhabituelle de la part des services de renseignements américains et sionistes ».

Il a accusé « les autorités saoudiennes d’avoir transformé la maison de Dieu , censé être un endroit sûr , en un lieu infesti de dangers ».

Principaux points du message du Guide suprême de la Révolution islamique, aux musulmans du monde à l’occasion du Hadj, le grand Pèlerinage annuel à la Mecque:

« Au nom d’Allah, le très Miséricordieux, le tout Miséricordieux

Louange à Allah, Seigneur des Deux Mondes, et Ses salutations à notre Prophète Mohammad, ses Descendants purs, ses compagnons authentiques et ceux qui les suivent dûment jusqu’au Jour dernier.

Chers frères et sœurs musulmans, partout dans le monde !

La période du Hadjj est pour les musulmans, une période de fierté et de gloire aux yeux des créatures, de luminosité des cœurs, d’invocations et d’humilité devant le Créateur. Le Hajj est à la fois une obligation spirituelle, terrestre, divine et humaine. L’ordre divin : « Invoquez Dieu comme vous invoquez vos pères et plus ardemment encore »[i] et « invoquez Dieu pendant un nombre de jours déterminés »[ii], d’une part, et d’autre part, la déclaration divine : « [la Mosquée sacrée] que Nous avons établie pour les gens : aussi bien les résidents que ceux de passage »[iii], prouvent ses dimensions infinies et uniques.

Lors de l’accomplissement de cette obligation unique en son genre, la sécurité est comme une étoile brillante, elle fait goûter au pèlerin la douceur de la sécurité pendant un nombre de jours déterminés, apaise les cœurs et le libère des barrières d’insécurité engendrées par les oppresseurs despotiques qui ont sans cesse menacé l’humanité,

Le Hajj , que l’islam a offert aux musulmans, est le symbole de la dignité, de la spiritualité, de l’unité et de la gloire, et montre aux malveillants et aux ennemis, la grandeur de l’Oumma islamique et sa confiance en l’infinie puissance divine, révélant au grand jour la distance qui sépare l’Oumma islamique du bourbier de corruption, d’orgueil et d’aliénation que les oppresseurs et les orgueilleux dans le monde imposent aux communautés humaines.

Le Hajj islamique et monothéiste est la manifestation du verset « ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux »[iv], et le lieu du rejet des mécréants et de la bienveillance envers les croyants. Ceux qui ont réduit le Hajj à un simple voyage religieux et touristique, et qui cachent leur animosité et leur ressentiment envers la nation fidèle et révolutionnaire d’Iran qu’ils accusent de « politiser le Hajj », sont en fait de médiocres petits diables qui ont peur que les volontés du Grand Satan, à savoir les États-Unis, soient mises en danger.

Les autorités saoudiennes, qui ont fermé cette année le sentier de Dieu et celui de la Mosquée sacrée bien-aimée aux fervents et fidèles pèlerins iraniens, sont en fait des égarés infâmes qui se leurrent en croyant que leur règne et leur pouvoir despotique dépend de leur défense de l’Arrogance mondiale et de leur alliance avec le sionisme et les États-Unis, et tentent de réaliser leurs exigences sans reculer devant aucune trahison.

Près d’un an s’est écoulé depuis la catastrophe de Mina où des milliers de pèlerins innocents ont perdu la vie, le jour de l’Aïd, dans l’habit d’ihram alors qu’ils étaient assoiffés sous un soleil de plomb. Peu de temps auparavant, certains avaient perdu la vie alors qu’ils accomplissaient les rituels de la prière et les actes de supplication dans l’enceinte de la Mosquée sacrée. Les autorités saoudiennes sont responsables de ces deux catastrophes. C’est un fait unanimement reconnu par les gens présents, les témoins et les spécialistes techniques. Certains spécialistes ont même parlé de préméditation. Les négligences et l’insouciance à porter secours aux victimes, qui récitaient les invocations et les versets divins en cette journée de fête, sont incontestables et irréfutables. Les agents saoudiens les ont entassés dans des conteneurs fermés, à côté des cadavres, au lieu de les secourir, de les soigner ou même de fournir de l’eau à ces pèlerins assoiffés qui ont péri en martyrs. Des milliers de familles dans différents pays ont perdu leurs proches et leur nation ont été endeuillée. Environ 500 pèlerins de la République islamique, dont les familles sont toujours en deuil et en souvenir desquels la nation est triste et en colère, étaient au nombre des martyrs .

Les dirigeants saoudiens, au lieu de présenter des excuses et des regrets et d’entreprendre des poursuites judiciaires contre les responsables de cette tragédie, ont rejeté honteusement et sans vergogne l’idée de la formation d’un comité international islamique pour enquêter sur les faits. Au lieu d’être au banc des accusés, ils ont accusé et dévoilé, avec une extrême méchanceté et infamie, leur animosité de longue date contre la République islamique et contre tout drapeau islamique hissé contre la mécréance et l’Arrogance mondiale.

Leurs moyens de propagande – ysoit les politiciens dont l’attitude envers les sionistes et les États-Unis est une honte pour le monde de l’Islam, les muftis corrompus et malhonnêtes qui délivrent des fatwas contraires au Coran et à la Sunna, leurs médias mercenaires dont la conscience professionnelles ne les empêche pas de mentir -, font de vains efforts pour imputer à la République islamique la responsabilité de l’interdiction du Pèlerinage aux pèlerins iraniens cette année.

Ces dirigeants malveillants qui, en formant et en équipant les groupes de criminels takfiristes, ont soumis le monde de l’Islam à des guerres intérieures et aux massacres des innocents, et ont mis à feu et à sang le Yémen, l’Irak, le Levant, la Libye et d’autres pays, ces manipulateurs politiques mécréants qui ont tendu la main au régime des occupants sionistes en fermant les yeux sur les peines et le chagrin des Palestiniens, et ont étendu leur oppression et leur trahison jusqu’aux villes et villages du Bahreïn, ces gouverneurs impies et malfaisants qui ont provoqué la tragédie de Mina et qui sous le titre de « serviteurs des deux Mosquées sacrées », ont commis le sacrilège de causer l’insécurité dans des Lieux sacrés et divins, qui ont massacré les invités d’Allah, le Miséricordieux, le jour de l’Aïd à Mina, et avant cela, dans l’enceinte de la Mosquée sacrée, appellent maintenant à ne pas « politiser le Hajj » et accusent les autres des grands péchés qu’ils ont eux-mêmes commis ou provoqués.

Ces gens-là sont cités dans les versets du Saint Coran qui disent : « Dès qu’il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Et Dieu n’aime pas le désordre. Et quand on lui dit : « Redoute Dieu », un orgueil criminel s’empare de lui ; certes, l’Enfer lui suffira, et quelle mauvaise demeure ! »[v]. Cette année, selon les rapports que nous avons reçus, en plus de l’interdiction aux pèlerins de l’Iran et d’autres nations d’effectuer le Hajj, ils effectuent des contrôles illégitimes sur les pèlerins venant d’autres pays, à l’aide des services de renseignements américains et sionistes, privant ainsi les pèlerins de la Maison sacrée de Dieu de cette sécurité qu’ils méritent tous.

Le monde de l’Islam, tant au niveau des gouvernements que des nations islamiques, doit connaître le visage réel des dirigeants saoudiens et leur nature infâme, impie, arrogante et matérialiste. Ces gens-là doivent répondre des crimes qu’ils commettent partout dans le monde de l’Islam. Compte tenu de leur attitude envers les invités de Dieu, nous devons prendre une décision importante pour la gestion des deux Mosquées sacrées et du Pèlerinage. Toute négligence dans l’accomplissement de cette responsabilité, occasionnera des problèmes encore plus graves dans l’avenir, pour l’Oumma Islamique.

Chers frères et sœurs ! Cette année, les pèlerins enthousiastes et croyants de l’Iran sont absents des rituels du Hajj mais sont de tout cœur à côté des pèlerins de toutes les régions du monde. Ils sont inquiets pour leur santé et prient pour que le réseau maléfique des mécréants ne porte pas atteinte aux pèlerins.

Pensez à vos frères et sœurs iraniens dans vos prières, vos rituels et vos invocations, et priez pour la disparition des obstacles qui gênent les communautés islamiques, et pour la fin du pouvoir exercé par les arrogants, les sionistes et leurs alliés sur l’Oumma islamique.

Je rends hommage aux martyrs de Mina et de la Mosquée sacrée de l’an dernier, ainsi qu’aux martyrs de la Mecque en 1987, et sollicite Dieu, Clément et Miséricordieux, de leur accorder Son Pardon, Sa miséricorde et les degrés les plus élevés.

J’adresse également mes salutations au vénéré Imam du Temps (que mon âme soit sacrifiée pour sa cause) et je l’implore de prier pour le progrès de l’Oumma islamique et la préservation des musulmans de la malveillance et de la méchanceté des ennemis.

Toute réussite vient de Dieu et toute confiance doit être placée en Lui ! »