Aller à…
RSS Feed

Le feu a détruit les deux tiers des quelque 80.000 livres et manuscrits qui étaient entreposés dans la Librairie Saeh.


simone lafleuriel-zakri
05/01:2014

Tripoli
Le feu a détruit les deux tiers des quelque 80.000 livres et manuscrits qui étaient entreposés dans la Librairie Saeh.

Une bibliothèque vieille de plusieurs décennies et appartenant à un prêtre orthodoxe grec a été incendiée vendredi soir à Tripoli, ville à majorité sunnite dans le nord du Liban, au lendemain de frictions communautaires, a-t-on appris de source proche des services de sécurité.

« Des agresseurs non identifiés ont mis le feu à la Librairie Saeh à Tripoli, détruisant les deux tiers des quelque 80.000 livres et manuscrits qui y étaient entreposés », a indiqué cette source à l’AFP sous condition d’anonymat.

L’incendie survient au lendemain de la découverte d’une « brochure offensante à l’égard de l’islam et du prophète Mahomet », a ajouté la source. « Ensuite, le propriétaire de la bibliothèque, le père Ibrahim Surouj, a rencontré des dirigeants musulmans à Tripoli. Il est apparu évident que le prêtre n’avait rien à voir avec la brochure, et une manifestation prévue a été annulée », a-t-on expliqué de même source.
R