Aller à…
RSS Feed

L’envers du décor syrien…


Selon le journal Al Arabi cité par le magazine en ligne CONTRAINJERENCIA, le leader de l’ « Armée syrienne libre » est un colonel « étasunien » du nom de Cleveland.
Présenté comme le responsable de la formation de cette armée dans des camps turcs et à Arbil en Irak ,il est le véritable dirigeant de cette armée.
D’autre part les Frères Musulmans disposent de milices entrainées elles aussi par des instructeurs étasuniens dont l’objectif est de créer des « zones libérées » sur le modèle de Benghazi en Libye, à Daarsa dans le sud syrien et à Jisr Al Shughour dans le Nord.
Enfin il signale que la page Facebook « révolution syrienne « est animée par un groupe créé à Bruxelles et lié au site SHAAM* (en anglais et en arabe) équipé de matériel de communication sophistiqué directement alimenté en données par les satellites US.
Bien entendu, comme l’indique le texte de présentation du site Shaam , tout ceci est le fait de « patriotes » syriens.