Aller à…
RSS Feed

les chiens aboient, la caravane Bachar Al-Assad passe


Publié le29 Août 2012

par Allain Jules

Le président syrien Bachar Al-Assad, a réaffirmé en fin d’après-midi, hier, que son pays mène actuellement une bataille, à la fois régionale et mondiale mais que, ce problème récurent, trouvera bientôt une solution et sera résolu. Dans le même temps, le ministre russe des Affaires étrangères Andreï Lavrov, a estimé que ce sont ceux qui arment l’opposition tout en rejetant un dialogue syro-syrien, qui sont à blâmer dans ce dossier épineux, qui pouvait pourtant trouver une solution et compromet la stabilité de la Syrie. Que dire de plus ? Les autres sont dans une dynamique morbide, entre le bruit et la fureur, pensant que seule la force peut résoudre le problème.

Mais, malgré les cris d’orfraie de ceux-là, les spécialistes de l’esbroufe et du double-langage, prompts toujours à accuser les autres, leurs arguments des armes chimiques, de massacres et tutti quanti, sont voués à l’échec. Ils ne trompent plus que les nigauds. L’ambivalence des terroristes et des « mainstream » qui perdent espoir de jour en jour s’explique facilement. Ils (terroristes) ont perpétré un attentat mortel à Damas, hier -un massacre évité de justesse car, il y avait des centaines de personnes à ces funérailles-, contre un quartier favorable à Bachar Al-Assad. Aucune protestation ni même décence dans un semblant de condamnation de la part de leurs maîtres occidentaux. Or, quand ceux qui l’ont fait photographient des corps et envoient sur Youtube leurs meurtres qu’ils attribuent au régime de Bachar Al-assad, c’est l’hallali international.

Mais, il ne faut même plus regarder leurs yeux, leurs larmes de crocodiles car, ces gens sont non seulement des monstres, mais aussi de brillants acteurs qu’une carrière à Hollywood pouvait être couronnée de succès. Bouchez-vous les oreilles pour ne pas entendre les pleurnicheries des chancelleries occidentales. Hélas, pour eux, pendant ce temps-là, l’armée syrienne rétablie lentement mais sûrement l’ordre à travers toute la Syrie. On peut comprendre cette envie de faire des actions spectaculaires comme des attentats, pour faire croire qu’ils existent encore mais, ce sont des lâches. Ces actions désespérées sont le signe même de leur défaite. Ils sont même très loin d’une victoire à la Pyrrhus.

Damas: Les forces armées syriennes ont fait une descente dans une banlieue est de Damas, à Gouta, où, ils ont éliminé de nombreux terroristes et saisies de nombreuses armes. Elles ont poursuivi leur offensive sur les forces du mal en ciblant des groupes terroristes qui se cachaient dans des petits villages près de Damas, à Klghebren, Bashqatin et Zorba. 

Alep: Des hommes armés qui tentaient de commettre un meurtre dans le quartier de Kallaseh ont été neutralisé et sur eux, des engins explosifs ont été saisis. 

Alep: L’armée arabe syrienne a détruit 4 voitures mitrailleuses, que les terroristes avaient tenté de camoufler dans un garage au quartier Mazer.

Alep: Les forces de sécurité syrienne on encore tué sept terroristes dans des affrontements entre l’armée et eux, dans le quartier d’Achrafieh. Les autres ont réussi à prendre la fuite, après une course poursuite dans les ruelles du quartier.

Alep: Un groupe armé a aussi été neutralisé dans la région dite de Sheikh Saeed près d’un pont. Tous leurs éléments (7), ont été éliminés

Deir Ezzor: L’armée, après avoir nettoyé de nombreux quartiers où des dizaines de terroristes ont tenté de ses cacher, a mis la main sur de nombreux combattants de nationalité étrangère. 

Publié dans : Actualité