Aller à…
RSS Feed

Les troupes syriennes libèrent les journalistes enlevés par les rebelles


Publié le 2012-08-16 21:10:13 | French. News. Cn

DAMAS, 16 août (Xinhua) — L’armée syrienne a effectué une opération « qualitative » contre les rebelles jeudi et a libéré les journalistes de la pro-gouvernemental Al-Ekhbaria TV enlevés vendredi, selon l’agence de presse SANA, dirigée par l’Etat.

Quatres membres d’al-Ekhbaria ont été capturés par des rebelles vendredi tandis qu’ils couvraient les insurrections à d’al-Tal, en banlieue de Damas.

Trois d’entre eux sont apparus dans une vidéo en ligne une heure après l’enlèvement, précisant que l’autre avait été tué. Un transfuge présumé se tenait debout près d’eux, et a affirmé que le quatrième avait été tué en raison du bombardement de l’armée syrienne dans cette région.

Les trois employés ont été libérés jeudi et ont été reçus par la télévision d’Etat, afin de raconter les détails de leur captivité.

Ils ont déclaré qu’environ 25 hommes armés les avaient capturés dans al-Tal et dépouillés de leur argent, téléphones cellulaires, vestes pare-balle et cartes d’identification. Ils ont également dit que leur compatriote, Hatem Abu-Yahia, avait été tué par les ravisseurs « de sang froid ».

Yara Saleh, l’un des journalistes libérés, a déclaré que la façon dont Abu-Yahia avait été tué reflétait le caractère criminel des ravisseurs. Elle a exprimé sa profonde gratitude à l’armée syrienne pour ses efforts de libération.

Un autre journaliste libéré, Hussam Aboud, a déclaré que Abu-Yahia avait reçu plus de 30 coups de feu.

Par ailleurs, le ministère de l’information a publié jeudi une déclaration d’appréciation suite à l’opération réussie de l’armée qui a conduit à la libération des journalistes.

Les attaques contre des journalistes locaux ont récemment atteint un nouveau sommet, les rapports de disparitions, d’enlèvements ou de meurtres de journalistes se multipliant.