Aller à…
RSS Feed

LES TURCS PAYENT CASH LA POLITIQUE AVENTURISTE DU ‘SULTAN’ ERDOGAN EN SYRIE ET EN IRAK !


# PCN-MAKP/
NOUVEL ATTENTAT EN TURQUIE A IZMIR :
Luc MICHEL pour PCN-MAKP/
2017 01 05/

Deux personnes ont été tuées et une dizaine d’autres blessées dans l’explosion d’une voiture
piégée près d’un tribunal de la ville d’Izmir, dans l’ouest de la Turquie, à la suite de laquelle
deux « terroristes » ont été tués, selon les médias. Un policier et un huissier du tribunal ont été
tués par l’explosion, a précisé l’agence de presse Dogan.

* Voir sur LLB :
Attentat à Izmir en Turquie: au moins 2 morts et les deux « terroristes » tués (VIDEO)
http://www.lalibre.be/actu/international/attentat-a-izmir-en-turquie-au-moins-2-morts-et-les-
deux-terroristes-tues-video-586e4f09cd70717f88e8c219
Kurdes ou DAECH, les turcs payent lourdement le prix de la politique aventuriste du Sultan
Erdogan, avec ses rêves géopolitiques néo-ottomans, au Levant !

LE PREMIER ENNEMI DES TURCS C’EST L’ISLAMISTE NEO-OTTOMAN
ERDOGAN !

L’éditorialiste de La Libre Belgique (Bruxelles) titrait « le premier ennemi de la Turquie » et
écrivait hier ce qui suit : « En se rangeant aux côtés de la coalition internationale et des
rebelles syriens qui combattent l’Etat islamique, puis en déployant ses propres forces sur le
sol syrien, la Turquie a franchi un cap dont elle paie aujourd’hui le prix. Ce pays voisin de la
Syrie est devenu la principale cible à l’étranger de l’Etat islamique, comme en témoigne le
dernier attentat en date, celui du « Reina » à Istanbul. Peut-on espérer que ce pays membre de
l’Otan, qui assure notre sécurité à la frontière orientale de l’Alliance atlantique, profite de
cette circonstance tragique pour hiérarchiser la liste de ses ennemis ? ».

Ce journaliste atlantiste a tout faux à 200% !
Tout d’abord parce que le régime islamo-conservateur AKP d’Erdogan, avant de participer à
la coalition USA-OTAN-Monarchies fondamentalistes du Golfe (qui pratique un théâtre de
« guerre au terrorisme »), a été précisément un des parrains (au sens maffieux) de l’agression
contre la Syrie ba’ahiste et des djihadisme syriens (que ce soit DAECH ou les « modérés » –
sic – du Jabbat al-Nosra, al-Qeida en Syrie).

Ensuite parce que l’intervention de l’armée turque officielle, qui fait suite à 4 ans d’incursions
militaires occultes et au pillage d’Alep, ne vise pas en premier les djihadistes, mais les kurdes
du PYD-PKK, et s’appuie précisément sur les djihadistes liés à al-Qaida qui constituent la
majorité de la soi-disant « Armée syrienne libre » ;

Le terrorisme qui frappe la Turquie, et vise à détruire l’industrie touristique turque capitale,
est le prix que payent les turcs pour les rêves nostalgiques du Sultan islamiste néo-ottoman
Erdogan, qui a liquidé la politique européiste réaliste des Kémalistes laïques. Le premier
ennemi de la Turquie c’est Erdogan et son régime !

LUC MICHEL/
PCN-MAKP – PCN TURQUIE
https://www.facebook.com/PCN.MAKP/