Aller à…
RSS Feed

Lettre de Simone Lafleuriel Zakri à France 24


Lettre à france 24
De Simone Lafleuriel-Zakri, professeur en retraite, historienne monde arabe, écrivain. résidence en Syrie, auteure  de  » Syrie,berceau des civilisations » ACR Ed actuellement  en  réédition anglais français ; « la Botaniste de  Damas » Traité d’amour et des Simples » (roman historique) Encre d’Orient, Paris 2011,( nominé prix littéraire de l’Académie nationale de Pharmacie,  et  à paraître fin 2012;  » Mémoires d’un botaniste andalou, ibn Baytar » roman  de l’Andalousie à l’orient arabe »
…et très nombreux articles (voir le Net)
Ce vendredi 3 /8/2012
Messieurs,mesdames journalistes à France 24 !
-Une fois encore j’espère pouvoir faire entendre ce que nous pensons de votre incroyable  partialité sur ce qui se passe en en Syrie ! Cela concerne  principalement les informations ou analyses  ayant pour  sujet le Moyen ou Proche Orient  mais  encore surtout cette malheureuse Syrie.
Je suppose que vous ignorez tout de son histoire extrêmement complexe,  toujours reliée au monde géopolitique des époques successives très denses. La Syrie  mais pays de  Sham; Bilad ash Sahm ancien  et petite Syrie tronquée par nos soins occidentaux, moderne mais qui  fut toujours dans l »ingérence externe  depuis des milliers d’années même si, par facilité,  nous pouvons en rester avec vous,  à la période des Mandats !
Mais sachez que vous ne pouvez parler de ce pays sans faire des précises références à son contexte historique et géostratégique toujours en intense activité et dont nous sommes toujours  en Europe des acteurs  affaiblis mais toujours en action !
Des aspects que  vous négligez  mais, pire  que refusent de considérer les opposants que vous invitez de préférence !
-Mais pour faire bref si possible,   moi qui parcours la Syrie depuis plus de quarante ans (!), je constate  aussi et  régulièrement  que vous n’avez aucune connaissance de ce pays tant vos présentatrices surtout, et  dès le début, écorchent allègrement mais avec  une   assurance bien  affichée,    la plupart des toponymes de la région ! Je ne vous donne que  cet exemple qui m’avait  choquée  ! Alors que ce qui se passe à la frontière Syro-turque et dans cette partie complexe de ce qu’on nommait   à l’époque du Mandat français,     Mohafazat en arabe (en turc sandjak d’Alexandrette) et  aujourd’hui   la bande du Hatay donnée par les administrateurs français aux Kémalistes turcs  en 1939, vous avez  pris le  Hatay pour le nom d’une ville avec aéroport et hôtel proche ! La prononciation des villes   de Homs,  Idleb,  toujours   déformée  !  Que dire des faubourgs de Salaheddine, Sourrour, Boustan à Qasr, Machad,  quartiers  informels de Alep une ville  que je connais très bien  et où je réside mais tout près de la citadelle !-
– Nous sommes très nombreux  à avoir  de la famille, des amis  en Syrie et, depuis des mois  surtout après  novembre dernier   quand j’ étais en Syrie, , ce ne sont contre des civils   impuissants, de la part  de  rebelles  le plus  souvent débandés,   sans chefs acceptés et reconnus comme des mercenaires à l’origine inconnue ou étrangère,   des vols incessants, exactions diverses , rapts quotidiens contre fortes rançons,  assassinats , impossibilité de travailler, boutiques fermées  sur ordre et sous la menace d’exécutions, punitives et  etc  ). Nous téléphonons tous les jours, mes amies  franco syriennes revenues de Syrie pour les vacances   (franco syriennes nous racontent) ; Nous  affirmons  que vos informations n’ont qu’une relation que  très partielle avec la réalité  très dangereuse   que vit le peuple syrien dans sa majorité  ! Un peuple syrien  que vous méprisez jour après jour !
En cela nous pouvons vous accuser de  désinformation mais vous êtes en phase avec les politiques françaises au Moyen Orient. Vous    relayez docilement  leurs positions,  en contraste constant, pourtant  avec les intentions de bonnes intentions déclarées  de politiciens  ou gens de pouvoir,  mais qui n’ont que faire avec la démocratie ou les libertés du peuple syrien !

Qui n’ont jamais été suivies de réalités CAR Il s’agit surtout pour les commanditaires  (USA, ex mandataires franco-anglais,  Turquie, Pays du Golfe  pétro-gaziers)  de cette  pre ou déjà guerre froide qu’est devenu ce soulèvement  au début populaire  d’agir pour leurs seuls  et uniques intérêts mercantiles, de pouvoir ou  ou de puissance s régionale   !
Il est clair que ce  dit « printemps syrien »  vous a enthousiasmé  sans mesure, sans prudence  et sans esprit critique,  et sans voulir voir  qu’il serait, hélas   rapidement la proie des  agissements des  habituels d’acteurs externes. Leur  problème est de garder  le contrôle à la fois sur les ressources de cette région et des routes qui acheminent non seulement pétrole, gaz présents et  à venir,   mais     encore bore et autres substances  rares, et  armements  coûteux  occidentaux et etc? Tout cela pour nos seuls besoins  ce qui d’ailleurs est  très bien expliqué ailleurs,   par exemple sur  certains bons  débats et programmes de France Inter pour ne citer, hélas,que celui-ici  !
Vous avez ainsi, pour une énième manipulation dont l’importance enfle  sans mesure,  et comme la plupart de vos collègues,   donné une caisse de résonance disproportionnée  à cette  OSDH univoque aujourd’hui en passe d’être  désarçonnée,  mais aussi   à toute une panoplie d ‘outils de la désinformation ordinaire, utilisée en récurrence,  pour mener le monde selon des intérêts qui , comme ailleurs n’ont pour victimes que les populations les plus désarmées !
ET dans ce travail, vous vous protégez des réactions de citoyens non abusés !ces avis et réactions ou   discussions  qui  devraient être libres dans un pays qui se veut démocratique,   ne peuvent que très rarement faire entendre leurs voix à France 24, ! Il  nous  faut être de votre avis pour être entendu ! C’est clair et pour nous  tous ,   bien plus nombreux que vous  voulez le connaître et reconnaître !

Mais nous sommes nombreux aussi à en avoir plus qu’assez !

Avec mes  remerciements pour votre probable ou improbable   attention,  et  toutes mes salutations,
S.lafleuriel Zakri