Aller à…
RSS Feed

Lettre ouverte à François Hollande


Simone lafleuriel zakri

29 août 2013

Monsieur le président,
Avec tout le respect que j’éprouve pour votre action concernant le redressement de la France, notre pays commun, permettez à une citoyenne française de gauche et de famille de gauche et depuis des décennies, de vous faire part de mon TRES profond désaccord avec votre politique étrangère syrienne !

NON, Monsieur le Président, la France n’a pas à intervenir militairement en Syrie NON !

Je ne suis d’ailleurs pas la seule à le demander ! Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir porter à votre connaissance nos diverses bonnes raisons déjà exposées, que l’on retrouve partout où vos citoyens peuvent encore – mais de plus en plus difficilement s’exprimer. Et je ne parle que de mon pays la France et non de l’Europe, de la Grande-Bretagne par exemple qui nous est si proche sur le sujet moyen-oriental et où les parlementaires, là bas, ne se contentent pas d’être informés !
Monsieur le Président, je ne veux m’attarder que sur une raison !

NON, la France n’a pas plus aujourd’hui et plus que d’autres pays, de responsabilité envers les populations syriennes…Et les Syriens restent et sont toujours très méfiants quand on avance cette responsabilité au nom de notre amitié ! Le peuple syrien (comme d’ailleurs le peuple palestinien) connait très bien notre commune histoire très très longue ! Inutile de remonter aux tragiques épisodes de notre passage « croisé » qui nous valent toujours au Bilad-ach-Cham et dans la partie  » Syrie » qui lui reste, amputée par nos soins très intéressés, le nom de franjs) Les épisodes tragiques qui jalonnent nos plus récentes années communes post-querres mondiales, sont toujours inscrits physiquement dans le sol syrien comme elles sont très bien consignées dans nos archives et dans notre littérature géopolitique-Monde arabe

NON, nous ne devons pas, de nouveau, intervenir militairement en Syrie comme dans les années 1940 au temps de ce cynique Mandat français quand Damas par exemple porte encore le souvenir de sa rudesse et quand nos partenaires britanniques horrifiés nous ordonnèrent de cesser le massacre des Syriens ! Les petits-enfants des victimes ( beaucoup de mon âge et de mes amis) savent très clairement de quelles affreuses tragédies nos armées peuvent se rendre coupables !… NON pour cette raison aussi, nous ne devons pas intervenir militairement
et
les Syriens souffrent déjà tant ces derniers mois…

Les Alépins affamés, souvent sans eau, sans ressources, les routes coupées tenues par ces jihadistes armés de partout et qui veulent prendre le pouvoir, partout, oui, comme à Raqqa au nom d’une religion qu’ils rendent folle ! Ils tuent, rançonnent décapitent comment ces camionneurs qui n’ont pas pu répondre à des questions sur le Coran ? Comment pouvons soutenir pareille folie, renforcer ces gens ! Quel immense malheur… Quand on connait si bien la Syrie, ce n’était pas un pays malheureux, bien au contraire, et tous les visiteurs en étaient témoins. Il y en avait de plus en plus à s’y rendre !

Et maintenant : toute l’infrastructure économique d’Alep est pillée, les usines, laboratoires, minoteries, fabriques en tout genre entrepôts, grands magasins mall ou petits commerçants : tout est volé ! les Syriens ruinés, sont rançonnés quotidiennement ! Tous leurs biens, partis en Turquie frontière ouverte pour tous les trafics ! Et bien sûr tous les biens culturels tout le travail de plus de cent ans de chercheurs, archéologue internationaux et et d’historiens de spécialistes en tout genre parti en fumée : pire qu’en Irak !

NOUS, nous savons ! Nous savons tout cela au jour le jour, de nos proches et amis quand nos pouvons les avoir d’Alep, de Damas ou du Liban.
Nous partageons leur souffrance sans pouvoir rien faire pour les aider parce que même les médicaments qu’on tente d’envoyer par les convois d’ autobus sont volés par l’Armée syrienne libre ou d’autres groupes.
Assez Monsieur le Président de votre acharnement contre la Syrie!

Avec mes très sincères remerciements pour votre attention, veuillez Monsieur le président croire en ma considération distinguée.
S.ZAKRI

Une réponse “Lettre ouverte à François Hollande”

  1. dede
    août 29, 2013 à 9:16

    jolie lettre …mots percutants….
    cela va t’il changer ces gens qui ont decider depuis le debut de tuer le peuple SYRIEN?????
    depuis le debut ils arme les(mercenaires)chiens de guerre(le film)
    cela s’appel «  »democratie » » » ces gens protege le peuple de france contre le mechant SYRIEN…..
    le sondage YAHOO.FR donne le NON a 94 pour 100!!!!!!NON a la guerre en SYRIE
    ça va empecher ce monsieur de tuer les SYRIEN????????????
    nos pilote ne sont bon qua cela!!!!!LYBIE!!!AFGANISTAN!!!!
    quand 2 citoyens se frappe c’est qu’il sont incapable de dialoguer!!!!!
    y-a-t’il un seul de ces chef d’etat qui aurais dialoguer face a face avec mr ASSAD??????
    afin de justifier le non dialoge????????????
    enfin cette lettre resteras comme dab lettre morte……