Aller à…
RSS Feed

Liban: violents combats et communications coupées à Tripoli


Dimanche 24 Mars 2013

Liban: violents combats et communications coupées à Tripoli

 
Les violences interconfessionnelles qui secouent depuis plusieurs jours la ville de Tripoli (nord du Liban) se sont intensifiées la nuit dernière.
Les parties en conflit utilisent des mitrailleuses lourdes et des lance-grenades, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place. 
Les violences sont montées d’un cran vendredi dernier à Tripoli sur fond de la démission du premier ministre libanais Najib Mikati, originaire de Tripoli. Les affrontements opposant les soutiens de » l’opposition » syrienne, et  ceux qui se prononcent pour le président syrien Bachar el-Assad, ont coûté la vie à au moins trois personnes samedi, portant à sept morts le bilan des victimes. 
L’agence nationale d’information libanaise rapporte que les communications ont été coupées à Tripoli et que l’armée patrouille à bord de véhicules blindés dans les rues de la ville. 
Le conflit civil qui secoue la Syrie depuis deux ans a débordé sur le Liban voisin. Le régime syrien y est soutenu par le  Hezbollah et ses alliés de l’alliance du 8 mars, alors que la coalition du 14 mars de l’ex-premier ministre du pays Saad Hariri est sympathisante des rebelles.