Aller à…
RSS Feed

L’interview d’un journaliste de mauvaise foi


de Simone lafleuriel zakri

Il y avait vers 14 heures sur France 24, une interview de ce journaliste-photographe actuellement aux USA et qui a été capturé pendant presque 3 mois ou plus … par les innommables, puis libéré il y a a peu. il a raconté dans le détail comment il était en Syrie (par trois fois) et dans la région d’ Idlib où il semble avoir fait ses premiers séjours, puis vers Damas !
il a dit avoir commencé à découvrir à idlib que ces gentils révolutionnaires dont tous ces journaleux et photographes couvrent les méfaits, ne se référaient dans leurs discours qu’à leur religion et ne rêvaient que de leur Etat islamique !

Puis en réponse aux questions précises de la dame 24, il a expliqué comment il a été vendu par deux de ces mafieux que tout journaliste bien élevé appelle  » mes fixeurs »…qu’il les avait bien sûr bien payés comme aussi son traducteur ; comment il a été pris en otage par ce qu’il dit être un roitelet des villages autour de Damas qu’ils mettent en coupe réglée et dont ils terrorisent les habitants !

Il a bien précisé que ces groupes jihadistes n’ont aucun lien entre eux et ne dépendent que de celui qui devient leur chef ; que ces groupes aujourd’hui éparpillés en Syrie ne relèvent même pas tous d’Al Qaïda, qu’ils sont les uns contre les autres, et sont surtout des voleurs-pilleurs qui torturent aussi allégrement !

Ils veulent du fric et prendre un journaliste rapporte gros ! (eh réveillez vous les gentils membres de » Reporters sans … » c’est un confrère enlevé, et libéré contre votre paiement de rançon, qui parle ! Avant d s’épancher sur France 24 ! il a dû tout vous dire et aussi à Mme Aubenas sur vos conditions de travailleurs dans la Com. et payés et mal récompensés, et mal traités comme doivent l’être aujourd’hui ses deux ou trois collègues français toujours otages on ne sait trop où en Syrie ! »

Ensuite le photographeux a narré comment il a été menacé très régulièrement d’être liquidé par balles, puis d’être égorgé et au couteau simple ( dommage pas décapité élégamment au sabre comme légalement en Arabie Saoudite et par un expert sabreur patenté désigné par le ROI (chic !) ), le couteau c’est plus jouissif pour ces gentils et délicats rebelles qui étaient Syriens et dont il avait pourtant fait la pub dans CNN et autres grands médias…

ET à propos de ces Saoudiens minables, lire ou relire absolument le récent envoi de Gilles Munier sur : Bandar -Poutine la vraie rencontre exposée par Al Manar-Al Safir) –
Continuons : ce journaleux a raconté comment il entendait les hurlements des gens que ces affreux torturaient ! Pendant une semaine, et tous les soirs, le chef venait et frappait ces Syriens dont un chrétien, de la région de Damas qu’ils avaient capturés, avec des chaines, des bâtons, et etc….il ne voyait pas. cela se passait dans la pièce à côté et il entendait crier.. »ces pauvres malheureux « comme il dit.

Il a été libéré contre paiement par un commerçant syrien pro-Assad qui, en échange voulait des facilités de visas, car, commerçant à l’international il ne pouvait plus (comme tous les gens d’ affaires syriens avoir un visa pour sortir de Syrie et pour travailler !

ET en conclusion, il a bien dit à la dame France 24, que franchement, si après Assad il y avait ces affreux, non, cela ne valait pas le coup d’aider ces voyous et que c’est sûr ils allaient se servir de leurs bombes et autres armements pour menacer l’Occident (sic).Lui, il ne voulait plus retourner en Syrie (re sic.) Sa tête étant connue et son prix aussi, il serait à coup sûr enlevé de nouveau (rigolo!)

Il a bien précisé que ces « rebelles  » en fait, savaient qu’ils étaient perdants, que personne n’allait les aider et, donc, ce qu’ils veulent, c’est gagner du fric !

Ce qui est révélateur de l’état d ‘esprit ambiant « en Occident comme il disait », c’est que sur une autre chaîne, un peu plus tard, un spécialiste interviewé pour ce montage, aussi loufoque que ridicule, de gaz, et sur ce que pourrait faire Obama, il a bien dit, lui, qu’Obama ne veut plus rien faire ni En Egypte, ni en Syrie, et que les Américains ne veulent plus dépenser un dollar ou ne peuvent plus payer pour des guerres extérieures et ne veulent plus de morts chez leurs valeureux soldats (lol) ! ils ne bougeront sur rien, que tout changement de régime en Syrie se retournera contre les USA , qu’on ne peut attendre par les actions de ces « jihadistes » qu’ils soient avec les USA, bien au contraire, que l’Irak, l’Afghanistan…et etc très peu désormais pour le GI et donc ….ce spécialiste US a terminé ainsi :  » …Le seul gagnant dans la région … c’est finalement Bachar al Assad qui a tout compris avant les autres. ( et moi j’ajoute avec Poutine quand même… !  »

Ma conclusion mais avec pas mal de gens sur ce site (sauf Coach), c’est que pour aller comme en 14, hurler des ordres dans cette galère (mais surtout où les Syriens sont les seuls à ramer et sous le fouet des Saoud et autres qataris ) on a ce Fafa, toujours avec son air benêt et, qui veut aller jusqu’au bout de son engagement pour israël, encore qu’on peut se demander s’il a bien compris les ordres reçus de ses maîtres tant il est …

La nouvelle déclaration jusqu’auboutiste de Fafa qui se fait appuyer comme d’habitude par son collègue ex mandataire le britannique est intervenue juste après tout ça, et bien sûr on le voyait ramer à contre-courant tout seul mais comme en 40 après 14… .Pétain et Fabius même intelligence !