Aller à…
RSS Feed

L’Iran a le cul entre deux chaises avec les Frères musulmans


L’Iran a le cul entre deux chaises avec les Frères musulmans,
l’une en Égypte et l’autre en Syrie

de [email protected]

La contradiction principale du pouvoir iranien

http://mai68.org/spip/spip.php?article5692

Bonjour à toutes et à tous,

Le pouvoir en Iran a deux tendances fortes : d’une part son antisionisme, qui le pousse à s’allier avec le Hezbollah de Hassan Nasrallah du Liban et avec le régime antisioniste de Bachar el-Assad en Syrie ; et d’autre part son islamisme, qui le pousse à soutenir les très islamistes Frères musulmans qui avaient pris, puis perdu, le pouvoir en Égypte.
Ces deux tendances du pouvoir iranien sont contradictoires puisque les Frères musulmans veulent détruire le régime antisioniste syrien de Bachar el-Assad. Ce qui signifie que, pour l’Iran, soutenir les Frères musulmans en Égypte c’est s’opposer à son principal allié militaire dans la région : la Syrie de Bachar el-Assad. Et ce, d’autant plus que les Frères musulmans égyptiens avaient appelé très clairement avec le consentement de Mohamad Morsi au djihad en Syrie contre le régime antisioniste de Bachar.
Le pouvoir iranien doit choisir. Il ne peut à la fois soutenir les Frères musulmans en Égypte, et Bachar el-Assad en Syrie.
Voici un article d’une importance extrême qui permet, à mon avis, de démontrer qu’il serait plus raisonnable pour l’Iran de choisir de continuer à soutenir son allié Bachar el-Assad en Syrie, et par conséquent de cesser tout soutien aux Frères musulmans égyptiens :
Égypte – 14 aout 2013 – les Frères musulmans inventent une alliance entre l’Iran et Israël !
Cette propagande mensongère des Frères musulmans rappelle le piège idiot où Thierry Meyssan était tombé quand il avait cru qu’Israël allait fournir des mercenaires à Kadhafi. Meyssan avait ainsi participé à affaiblir Kadhafi, qui était pourtant le pire ennemi d’Israël depuis des dizaines d’années. Grâce à Meyssan qui était tombé dans ce piège, il fut très difficile de mobiliser les antisionistes en faveur de la Jamahiria arabe libyenne et socialiste
Prétendre que l’Iran est un allié d’Israël, comme « on » l’avait fait pour Kadhafi juste avant d’attaquer la Libye, cela signifie quoi, à votre avis, pour l’Iran ?
Article complet très important sur la prétendue « alliance » de l’Iran avec Israël à lire ici :
http://mai68.org/spip/spip.php?article5686
Il est cependant vrai, comme on le pense en Iran et ailleurs, que la division entre sunnites et chiites soit essentiellement due à la pratique américano-sioniste du « diviser pour mieux régner » ; mais, il faut bien tenir compte du fait que les Frères musulmans sont très loin de représenter l’ensemble des sunnites. Ils n’en sont que la minorité manipulée par l’impérialisme américain. En particulier en Égypte, ce sont essentiellement des sunnites qui ont manifesté à 33 millions contre les Frères musulmans, notamment parce que ces derniers avaient appelé au djihad en Syrie contre le régime antisioniste de Bachar el-Assad !
Que ce soit bien clair :
La direction des Frères musulmans appartient à la CIA !
Ce qui n’empêche en rien les chiites iraniens de s’allier contre l’impérialisme américano-sioniste avec l’immense majorité des sunnites égyptiens : ceux qui ne se laissent pas manipuler par les Frères musulmans.
Bien à vous,
do
15 aout 2013

http://mai68.org/spip
Post-scriptum :
1°) Nul besoin de prouver que la Syrie et le Hezbollah sont les principaux alliés de l’Iran dans la région. Tout le monde le sait.
2°) Cela faisait des semaines que je voyais bien que l’Iran semblait avoir le cul entre deux chaises par rapport aux Frères musulmans égyptiens. Mais un article récent paru sur la principale agence de presse iranienne en français (IRIB) vient effectivement prouver que l’Iran regrette fortement la perte du pouvoir des Frères musulmans et de Mohamed Morsi en Égypte. Voici cet article au post-scriptum du lien suivant :
http://mai68.org/spip/spip.php?article5692