Aller à…
RSS Feed

Manaf Tlass et ses secrets de polichinelle


Mercredi 12 septembre 2012

Par Gilles Munier

Le général Manaf Tlass, un des principaux candidats de la France à la succession de Bachar al-Assad, refait parler de lui. Le 10 septembre, il a « révélé », sur BFM-TV, avoir été exfiltré de Syrie par la DGSE, ce dont de nombreux observateurs se doutaient. Selon le quotidien Al-Hayat (11/9/12), toujours bien informé, Manaf Tlass a rencontré « secrètement » le roi Abdallah II de Jordanie en compagnie de Riad Hijab qui a fait défection, le mois dernier, quelques jours après avoir été nommé Premier ministre à Damas.

Au cours de sa visite en Jordanie, le général Tlass s’est également entretenu avec des officiers et généraux déserteurs, installés dans un camp près de l’aéroport militaire de Mafraq (ville située au nord du pays près des frontières syrienne et irakienne). Il s’est ensuite réuni – dans un grand hôtel d’Amman – avec des responsables de l’opposition civile et militaire syrienne, notamment avec des représentants de factions de l’Armée Syrienne Libre (ASL), pour les convaincre d’unifier leurs positions. Autre objectif de la réunion : tout faire pour que la guerre civile syrienne ne déborde pas dans les pays voisins (Turquie, Liban, Jordanie).

Selon le général Hussein Zyoud, commandant des gardes-fontière jordaniens, 1 800 déserteurs syriens seraient basés en Jordanie.

Source :

http://www.al-monitor.com/pulse/politics/2012/09/syrian-opposition-secret-meeting-jordan.html

Sur le même sujet, lire aussi :

Manaf Tlass, nouvelle coqueluche du microcosme germanopratin

http://0z.fr/agrGG

La défection du général Manaf va-t-elle sonner la fin du régime ou est-elle un coup d’épée dans l’eau ?

http://0z.fr/ONBdv