Aller à…
RSS Feed

Massacre à Hama et scandaleux mensonge de l’OSDH


Massacre à Hama et scandaleux mensonge de l’OSDH
.
10 février 2014

Ce dimanche 9 février 2014, un nouveau massacre a été perpétré par des terroristes djihadistes en Syrie.

Les groupes terroristes ont cette fois visé Maan, un village alaouite situé dans la province centrale de Hama.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), une officine pro-rébellion basée à Londres, a publié un communiqué scandaleusement mensonger sur ce massacre [1]

Cette « ONG » prétend en effet que la plupart des 25 victimes sont des milices « pro-Assad », membres des Forces de défense nationale.

Or, selon nos sources, 11 membres de la famille Khaddour ont été exécutés au cours de l’assaut djihadiste.

L’OSDH prétend que les femmes et les enfants ont été évacués du village de Maan mais évite soigneusement de préciser que sur les 25 victimes de ce village, au moins 11 d’entre elles sont des femmes.

Pour l’heure, nous ignorons le nombre d’enfants tués à Maan mais nous disposons d’une liste provisoire des femmes victimes de la terreur djihadiste : Fatima Khaddour, Alham Khaddour, Fariza Khaddour, Souad Khaddour, Raïfah Khaddour, Mahassen Khaddour, Fatoum Khaddour, Wessal Nasser, Zarifa Chaher, Jawaher (nom de famille non identifié) et Oum Haydar, épouse du martyr Abou Taher.

Ce silence de l’OSDH sur les femmes et les enfants victimes des groupes pro-Al Qaïda en Syrie en général et à Hama en particulier, sert-il à cacher le nombre de civils syriens massacrés par les gouvernements occidentaux qui sponsorisent ces même groupes djihadistes ?

Bahar Kimyongür
10 février 2014

Auteur de Syriana, La conquête continue, Ed. Investig’action & Couleur Livres, 2012
URL :
http://www.silviacattori.net/article5411.html

Une réponse “Massacre à Hama et scandaleux mensonge de l’OSDH”

  1. claudia
    février 12, 2014 à 5:42

    Et que dire du silence morbide des journaux mainstream? Aucun n’en a parlé. On ne peut plus faire des liens sur des sites mainstream sans se faire dire que ce sont des torchons. On est descendu bien bas!

    Et que dire également sur le silence de cette face de citron, communément appelé Ban Ki-Moon? Ce petit Coréen de rien du tout aura été le pire représentant de l’ONU. Il a violé sa propre Charte et celle du droit international en échange de billets verts. Il n’a plus rien à espérer de cet organisme qui est contrôlé par les pires criminels de guerre. C’est comme dans la « cosa nostra ». On te paie pour observer l’omertà.

    Pour envoyer un message à cet organisme corrompu, il serait souhaitable que les pays non alignés brillent par leur absence lors de l’ouverture de l’Assemblée Générale en septembre.

    Je ne voit pas pourquoi les petites nations sans défense doivent continuer de payer leur contribution à cet organisme alors qu’ils se font bombarder et détruire pour leurs richesses naturelles et que les bandits demeurent impunis.

    Ban Ki-Moon….. DEHORS!!!! Chien galleux.