Aller à…
RSS Feed

Meqdad : Nous avons soumis à l’OIAC des rapports authentiques selon lesquels les réseaux terroristes ont fait entrer des substances toxiques en Syrie


SANA

Mercredi 5 avril 2017

Damas / Le vice-ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Meqdad, a affirmé que le gouvernement syrien avait soumis à l’Organisation Internationale de l’Interdiction des Armes chimiques et à l’ONU des informations selon lesquelles le réseau terroriste du «Front Nosra» avait fait entrer des substances toxiques en Syrie, ajoutant que la Syrie s’oppose à l’usage des armes chimiques par quiconque et dans n’importe quelle circonstance.

Dans une déclaration donnée la nuit dernière à la chaîne «al-Mayadine», Meqdad a affirmé que l’armée arabe syrienne ne possède par des armes chimiques et qu’elle ne les avait pas utilisées même dans les batailles les plus farouches avec les réseaux terroristes, soulignant que la Syrie avait rempli tous ses engagements envers l’OIAC.

Il a indiqué que l’usage à nouveau par les réseaux terroristes des armes chimiques sur le territoires syrien est un gain politique sordide et une tentative de justifier leur échec à Astana.

«La victoire de l’armée arabe syrienne à Alep et ses accomplissements à la périphérie de Damas et à Hama sont derrières cet attentat» a-t-il dit.

Il a appelé l’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, à se rationaliser à pratiquer son rôle de médiateur honnête et à ne pas faire partie du terrorisme.

«Les groupes armés et les pays qui les motivent: la Grande-Bretagne, la France, l’Arabie Saoudite et la Turquie, ont commis ce crime», a fait savoir Meqdad, qui a, enfin, appelé la communauté internationale à demander des comptes aux auteurs de ce crime.

L.A.

Le dossier Syrie
Les dernières mises à jour

Source : Sana
http://sana.sy/…