Aller à…
RSS Feed

mon envoi à la presse et médias à propos des « ces jeunes jihadistes bien de « cheux nous » venus ..


mon envoi à la presse et médias à propos des « ces jeunes jihadistes bien de « cheux nous » venus ..

simone lafleuriel-zakri

17/11/2014

Jihadistes français en Syrie : le choc

Bonsoir…et ma réaction à :
Ce choc en France profonde ….

Mais le choc aussi… parce qu’il ne vous vient pas à l’esprit que ces Français sont allés en Syrie pour voler, terroriser et violer, et ruiner la vie d’innombrables victimes quand ils ne leur ôtent pas physiquement la vie, et torturer les populations qu’ils mettent à leur merci et supplicient et assassinent de la façon la plus abominable.

Ces Jihadistes dont un nombre important de Français ont torturé, crucifié, décapité au couteau et décapitent tous les jours, à Raqqa par exemple, mais partout dans le pays , et des Syriens dont ces soldats soldats qui eux-aussi ont des familles, des voisins, des amis et des proches qui aujourd’hui, aussi souffrent et sont effondrés de douleur !

Mais qui pensent à dire leur immense malheur ou à le rappeler !

Mais que ce n’est pas ce qui est regretté tant pas les médias que par les Français interviewés et par les voisins de ces familles dont tous pensent UNIQUEMENT… à ce « malheur qui arrive aux gens de leur quartier, par le crime soudainement connu et publiquement révélé de ces fils ou connaissances si gentils si bien élevés…(sic)
Et la seule peur exprimée est : …..que ces criminels reviennent chez vous….et ne tuent pas de cette façon abominable …un Américain ou un Européen bien comme nous, car cela c’est « le « mal absolu »selon nos chefs d’Etat, politiciens concernés et les autres…

Le souhait est donc …que ces « égarés » qui nous perturbent continuent à terroriser les Syriens comme les Irakiens ou les autres Arabes de préférence, et décapitent ailleurs, comme ils veulent …et en Syrie qu’importe… mais pas « cheux nous » !
NON surtout pas chez nous !

Est-ce que ce deux poids-deux mesures largement et très habituellement exprimé dans la relation médiatisée de la douleur et l’horreur ne vous dérange pas, ne vous interpelle pas et ne vous inquiète pas ?
Pour moi, ces réactions sont intolérables, et elles sont aussi LE problème notre problème !
Merci de votre attention possible et avec toutes mes salutations…effarées ….