Aller à…
RSS Feed

Moscou : Missions simulées


© RIA Novosti. Anton Denisov
14/07/2013
MOSCOU, 14 juillet – RIA Novosti

Une base de bombardiers stratégiques russes Tu-95MS de la région de l’Amour (Extrême-Orient russe) a été mise en état d’alerte dans le cadre de l’exercice surprise lancé dans la nuit du 12 au 13 juillet par le président et chef suprême des armées russe Vladimir Poutine, a annoncé dimanche le ministère russe de la Défense.

« Sur ordre du président russe, (…) la base aérienne d’Oukrainka a été mise en état d’alerte. Des appareils de l’aviation stratégique de type Tu-95MS se préparent à des missions simulées », indique la source dans un communiqué.

Au total, 160.000 militaires, 1.000 chars et véhicules blindés ainsi que 130 avions et hélicoptères et 70 navires militaires participent aux manœuvres surprises lancées le 12 juillet dans les régions militaires du Centre et de l’Est. Il s’agit des manœuvres militaires les plus importantes depuis la dislocation de l’Union soviétique.

D’après le ministère de la Défense, l’exercice militaire prévu sur une semaine se déroule conformément au programme prévu, sans retard, ni perturbation.

—————————————————————————————————-

Objet : On a frôlé la paix…en Syrie

Soyons rassuré!
La menace de paix dans le conflit syrien est définitivement écartée…
Devant la menace d’un retour au calme et face à la reprise en main quasi-définitive de l’état syrien par son gouvernement légitime, Israël autorise la livraison d’armes aux rebelles!
Traduisons: la frontière israélo – syrienne, le pays des goyabos druzes, va devenir le plus gros centre de transit d’armes de la planète!
La guerre en Syrie est définitivement relancée…
Les chrétiens pourront continuer à se faire massacrer par les rebelles!
Netanyahu doit en baver d’aise!

http://www.voltairenet.org/article179460.html
——————————————————————-

Netanyahu autorise la livraison d’armes aux « rebelles » en Syrie

Selon le quotidien Haaretz du 15 juillet 2013, le gouvernement de Benjamin Netanyahu aurait fait volte-face sur la question de la livraison d’armes aux « rebelles » en Syrie [1 ].

Inquiet des conséquences d’une victoire du gouvernement syrien, soutenu par le Hezbollah et l’Iran, et suite aux troubles dans le Golan, il aurait décidé de se substituer au Qatar. Il aurait ainsi autorisé la livraison d’armes, à l’exception d’armes anti-aériennes.

Une réponse “Moscou : Missions simulées”

  1. thierry
    juillet 20, 2013 à 9:02

    il est fort regretable que le sionisme se permet beaucoup de choses …..je lui souhaite un retour de baton de la part des mercenaires qui sévissent sur le territoire SYRIEN….car l’armée se compose d’homme courageux et non d’un ramassis de cloportes…..